Les résultats enregistrés par le groupe Parot ne sont pas encore tout à fait à la hauteur des ambitions affichées. En 2018, l’entité dirigée par Alexandre Parot a engrangé un chiffre d’affaires consolidé de 522,8 millions d’euros, soit un bond de 18,7% par rapport à 2017. Au total, l’opérateur a vendu 25 373 véhicules l’an passé, en hausse de 26,9% (19 991 unités en 2017).

Au quatrième trimestre 2018, le CA consolidé s’est élevé à 141M€, soit une progression de 7,6% par rapport à la même période en 2017. Le groupe a commercialisé 6 875 véhicules sur les trois derniers mois de l’année, un volume en hausse de 21,4%. 

Nouvelles initiatives en 2019


« Nous terminons l’année légèrement en deçà de notre objectif de chiffre d’affaires compris entre 525 et 535 M€, ce en raison d’une fin d’année morose pour l’ensemble de la distribution, notamment automobile, en grande partie liée aux mouvements sociaux, commente Alexandre Parot. Un ralentissement conjoncturel qui aura un impact mécanique sur nos résultats. Dans ce contexte, nous nous sommes fixé deux priorités à court terme : l’ajustement systématique de nos coûts de structure et l’accélération de nos plans de développement commerciaux. Cette décision est accompagnée d’une modification importante de notre organisation. Cette nouvelle organisation met un focus particulier sur la performance commerciale et le pilotage financier, notamment avec l’arrivée de notre nouveau DGD Finance en décembre dernier, et la nomination de deux directeurs de marque en janvier ».

Le pôle voitures particulières a enregistré une croissance de 21,4%, à 365,1 millions d’euros. Les ventes de VP neufs ont grimpé de 16,6% tandis que celles d’occasion ont affiché une hausse de 25,1%. La performance commerciale du pôle VP reste inférieure aux prévisions mais le groupe mise sur l’ouverture de son FordStore d'Orléans, la restructuration des sites de Bourges, Châteauroux, Limoges et de Saint-Junien et d’autres initiatives« pour retrouver une dynamique commerciale conforme aux attentes ».

Forte accélération pour Zanzicar


Le pôle digital, symbolisé par la marque Zanzicar, a confirmé sa montée en puissance avec un bond du chiffre d’affaires à quatre chiffres, qui s’est établi à 8,5M€ (contre 0,7M€ en 2017).

« Si le développement de Zanzicar.fr s’est déroulé conformément à la feuille de route que s’était fixée le groupe sur les neuf premiers mois de l’exercice, avec une progression continue des indicateurs commerciaux (visites, transformation, coûts d’acquisition et ventes), l’accélération commerciale a fléchi au dernier trimestre, directement impactée par le recul du marché automobile français sur la période. Les ajustements partiels en matière d’investissements marketing opérés ont permis de réduire l’impact sur les résultats, mais sans atteindre l’équilibre d’ebitda (ou bénéfices avant intérêt) mensuel initialement visé pour fin 2018 », souligne le groupe.

Enfin, le pôle véhicules commerciaux a affiché un chiffre d’affaires de 148,7 M€, en croissance de 7,1%. Le groupe a commercialisé 3 727 véhicules en 2018.