« Porter un nouveau regard sur notre collaboration », « concevoir que l’on ne fera plus le même métier dans trois ans », « accepter de se remettre en question »... Pour clôturer la convention annuelle de son groupe, qui répondait au thème « Ensemble, explorons l’avenir autrement », Jean-Paul Lempereur a invité ses collaborateurs à se projeter dans les prochaines années, afin d’accompagner « l’évolution ou plutôt la révolution de la distribution automobile ». Le digital, les réseaux sociaux, la relation et la satisfaction clients, les attentes des « millennials » ou encore la nouvelle façon de vendre des voitures sont autant d’enjeux qui ont été soulevés, pas forcément nouveaux, mais sur lesquels les groupes de distribution se doivent désormais d’être solidement structurés et armés. Le dirigeant avait ainsi convié cette année Gilles Maillet, directeur du pôle automobile, commerce et mobilité de Facebook France, à prendre la parole, de même que Robert St-Germain, chargé du développement en France et en Europe de la société Absolute Results, spécialisée dans l’organisation de ventes privées en concession. Partenaire du groupe Lempereur depuis deux ans, la société GarageScore, qui recueille l’avis des clients des garages, a distingué les trois « top performeurs 2018 » en matière de satisfaction client parmi l’ensemble des concessions du groupe.


Le plan de bataille pour 2021



Jean-Paul Lempereur s’est surtout projeté sur les trois prochaines années en désignant plusieurs axes de développement stratégiques. La création du nouveau siège social à Liévin, prévu en septembre 2019, permettra d’assurer une meilleure interconnexion entre les services, notamment les équipes marketing et le centre d’appel basé à Dechy. Ce centre d’appel, créé en 2017, sera justement amené à évoluer dans les prochains mois avec l’intégration de vendeurs, qui ont auront pour mission de renseigner et de conseiller en direct le client. En 2018, ce service a traité 15 484 appels entrants et réalisé 50 000 appels sortants. Un superviseur, en la personne d’Eric Roulleau (ancien consultant VO pour divers groupes et marques), aura pour rôle de manager le business occasion et de déterminer la politique de pricing VO.

Un pop-up store pas éphémère


En novembre 2019, l’opérateur ouvrira dans la zone commerciale de Noyelles-Godault (Auchan), qui recense plus de 8 millions de visiteurs par an, son premier pop-up store. Celui s’installera de façon permanente dans la galerie marchande et mettra à l’honneur chaque mois l’une des onze marques du groupe Lempereur. L’accueil client ainsi que les ressources humaines, via son école de formation, constituent deux autres axes qui seront au cœur de la stratégie du groupe dans les trois prochaines années.

En termes de développement, l'opérateur renforcera en mars 2019 son partenariat avec Mazda (initié en 2018 à Bruay-la-Buissière) avec l’ouverture d’un point de vente à Douai, où la marque n’était plus distribuée depuis huit ans. Il vise un volume de 170 VN avec Mazda en 2019. Les échanges avec les dirigeants du groupe PSA devraient enfin rythmer les prochains mois afin d’esquisser les différents scénarios pour la distribution des marques Opel, Peugeot, Citroën et DS sur la zone de Lens et de Douai, aujourd’hui aux mains d’opérateurs différents.

Plus de 15 000 véhicules en 2019


Le groupe Lempereur entend commercialiser 6 736 voitures neuves* et 5 949 véhicules d’occasion à particulier en 2019, ainsi que 3 507 VO à marchand, soit un volume global de 15 737 unités. En 2018, l’opérateur multimarque a commercialisé 5 684 VN, 4 829 VO à particulier et 3 507 à marchand (14 020 unités au total, soit 1 098 véhicules de plus que l’objectif fixé).

*6 736 VN dont 1 875 Opel, 1 134 Nissan, 793 Hyundai, 690 Fiat, 139 Alfa Romeo, 280 Jeep, 95 Fiat Professional, 170 Mazda, 815 BMW, 450 Mini et 295 Volvo.