Le groupe Maurin attaque cette année 2019 comme il a conclu l’exercice 2018, pied au plancher. En effet, le septième opérateur hexagonal en 2018 est en passe de d’acquérir les concessions Mercedes-Benz de Moulins et de Montluçon (03), appartenant à Christophe Auvity. Ces deux affaires, qui distribuent les gammes VP et PL, représentent un chiffre d’affaires d’environ 12M€. Le groupe poursuit donc son développement avec la marque à l’étoile dans le département de l’Allier. Un développement amorcé fin 2016 avec le rachat des affaires Mercedes-Benz et Smart d'Eric Portier, à Clermont-Ferrand (63) et Vichy (03).

Le groupe Maurin distribue également la marque allemande en Belgique, plus précisément dans la ville de Louvain.

En Belgique, il vient de compléter sa couverture avec Nissan suite au rachat de la concession de Bruxelles. Celle-ci représente un volume de 750 VN. Il s’agit de son quatrième point de vente avec la marque nippone dans le pays, après celui de Louvain et les deux sites de Gand.

Enfin, le groupe Maurin a fait son entrée dans le réseau Honda suite à l’acquisition de la concession de Bruxelles.

En 2017, le groupe dirigé par Jean-Bernard Maurin et Benoît Catelin avait affiché un chiffre d’affaires de 840 millions d’euros et commercialisé 27 000 voitures neuves. Il pointait en 7e position dans notre top 100 des distributeurs 2018 et au 46e rang au niveau européen dans le classement réalisé par ICDP.