Face aux difficultés rencontrées pour recruter des collaborateurs, et notamment des nouveaux profils pour coller aux mutations du marché automobile, les groupes de distribution sont de plus en plus nombreux à prendre l’initiative de développer leur propre école de formation ou académie. Après les groupes Lempereur et Vulcain récemment, c’est le groupe Nedey qui s’active pour créer une école dédiée aux métiers de l’automobile.

Nos confrères de L’Est Républicain rapportent ainsi que l’opérateur a racheté les locaux de l’actuelle Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Belfort pour y installer sa future école. Celle-ci sera opérationnelle à la rentrée de 2020.

« Aujourd’hui, chez Nedey Automobiles, on pourrait embaucher trente compagnons, expose Alain Pilarski, directeur général de Nedey Automobiles. Chaque jour, 120 clients poussent la porte de nos ateliers à Montbéliard et 100 à Voujeaucourt, mais on n’est pas capables de traiter leurs demandes dans des délais raisonnables, faute de bras et de qualifications. »

Le quotidien local explique que le groupe Nedey Automobiles va nouer des partenariats (contrats d’association) avec l’État, les différentes branches de l’automobile, la Région, PSA et différents acteurs de la formation professionnelle. Les cursus pédagogiques et leur durée, celle-ci pouvant aller d’un an pour les métiers de la vente à trois, quatre voire cinq ans pour les métiers de techniciens (technologies électriques et hybrides), seront définis dans les prochains mois.

A terme, l’école « devrait accueillir jusqu’à 300 élèves, à la fois des jeunes et des adultes en reconversion professionnelle », conclut Alain Pilarski.