L’ordinateur quantique s’apprête à révolutionner l’informatique. Au CeBIT 2017 (Global Event for Digital Business), la grande foire du numérique, à Hanovre, Volkswagen et D-Wave ont annoncé leur coopération. Pour commencer, ils présentent un logiciel qui optimise les flux de trafic sur un ordinateur quantique.

Dans le cadre de ce projet, des experts du Volkswagen Code Lab à San Francisco et du Volkswagen Data Lab à Munich ont utilisé les données d'environ 10 000 taxis de Pékin.

Ils ont réussi à programmer un algorithme permettant d'optimiser le temps de trajet de tous les taxis publics de la ville.

L'extrême rapidité de l'ordinateur quantique


Les ordinateurs quantiques sont capables de résoudre des problèmes extrêmement complexes beaucoup plus rapidement que les superordinateurs classiques. A ce jour, la technologie informatique quantique a été utilisée principalement par des instituts scientifiques, des agences gouvernementales et dans le secteur aéronautique.

Selon le spécialiste d’informatique quantique David Deutsch « un grand ordinateur quantique (plus de « 300 qubits) permettrait de faire certains calculs plus vite qu’un ordinateur classique plus grand que l’univers »

Une étape importante de l'avenir digital du groupe Volkswagen


Les fuites révélée par Edward Snowden, révèle que la NSA développe un ordinateur quantique. Google et la Nasa ont annoncé un programme de travail commun sur les machines D-Wave. De son côté, Microsoft a assuré que l’informatique quantique serait désormais en tête de ses priorités et qu’elle lui voit davantage d’avenir qu’au PC.

" La technologie informatique quantique est une source de formidables progrès pour Volkswagen et va l'aider à relever les grands défis des technologies de l’information de demain, se félicite Martin Hofmann, directeur des systèmes d’information du groupe Volkswagen. En sachant exploiter efficacement les atouts d'un ordinateur quantique, nous posons aujourd'hui les fondations du futur. Notre coopération avec D-Wave est une étape importante pour l'avenir digital de notre groupe. "


La préparation de la mobilité intelligente


Le principe de calcul d'un ordinateur quantique se prête tout particulièrement à ce projet car il résout de façon native les problèmes d'optimisation. Il se prête aux calculs dont la complexité réside dans la combinatoire.

Pour simplifier, il s'agit de comprendre comment utiliser une ressource spécifique (comme le temps, l’argent ou l’énergie) de façon optimale dans un scénario donné. La complexité de la tâche et donc la capacité de calcul requise croissent exponentiellement avec le nombre de facteurs à prendre en compte, dépassant les limites des ordinateurs digitaux classiques.

L'équipe de technologie de l’information du groupe Volkswagen entrevoit de nombreuses possibilités d'application, notamment dans les domaines de la conduite autonome, de l'entreprise robotisée (contrôle de process assisté par l'intelligence artificielle), de l'usine intelligente, de machine et des solutions de mobilité intelligente.

Un partenariat avec les universités


Le Groupe Volkswagen prévoit d'intensifier sa coopération avec des universités et des instituts scientifiques dans le domaine de l'informatique quantique.

Les systèmes de D-Wave sont aujourd'hui utilisés par Lockheed Martin, Google, NASA Ames, USRA, USC, et Los Alamos National Laboratory. D-Wave a son siège près de Vancouver, Canada, et ses opérations U.S sont basées à Palo Alto (Californie) et Hanovre (Allemagne).