Avec un jour ouvré en moins par rapport à septembre 2017, le marché de la seconde main hexagonal n’est pas parvenu à rattraper son retard. Avec un total de 460 095 unités immatriculées, il a accusé un petit déficit de 631 véhicules par rapport au même mois de l’an passé (-0,1%). Pour la petite anecdote, il s’était immatriculé 460 603 VO en 2016. Autant dire que le volume n’évolue guère depuis deux ans en septembre.

Le segment des produits âgés de moins d’un an a poursuivi sa progression (+2,4%) mais il n’a pas explosé comme on aurait pu s’y attendre suite aux nombreux véhicules zéro km fabriqués par les constructeurs en août. Les immatriculations de Renault et Citroën ont même reculé respectivement de 8,2% et 2,8%, tandis que celles de Peugeot ont grimpé de 2,3%.

Du côté des marques importées, c’est le grand écart. Ainsi, Honda (+57,2%), Mercedes-Benz (+44,5%), Nissan (43,7%) et Skoda (+42,1%) affichent des bonds spectaculaires. En revanche, les immatriculations de Ford (-28,4%) et celles d’Audi (-16,1%) ont fortement reculé. Plutôt dynamique ces derniers mois, la tranche des VO âgés de 1 à 2 ans s’est contractée (-2,3%). En revanche, le mois s’est révélé favorable aux immatriculations de voitures d’occasion âgées de 2 à 4 ans (+7,2%). Au global, le marché des VO de 1 à 5 ans a progressé de 2,6% en septembre.

Les plus de 5 ans dans le rouge


Le repli a été surtout très prononcé pour les segments des VO âgés de 5 à 6 ans et de 6 à 8 ans, qui ont chuté respectivement de 9,7% et 9,1%.

Au cumul des neuf mois, il s’est immatriculé 4 259 312 véhicules d’occasion en France, soit un repli de 1,5% par rapport à la même période de l’an passé. Tous les segments des véhicules âgés de moins de cinq ans sont dans le vert. La principale progression provient des VO âgés de 2 à 4 ans (+7,8%). La tranche des 1 à 2 ans progresse de 5,3% et le segment des VO les plus récents (moins d’1 an) grimpe de 3,3%. Les immatriculations de VO sont incontestablement tirées vers le bas par les "vieux VO". Au-delà de 5 ans d’âge, tous les marchés sont dans le rouge. Le principal recul concerne les véhicules âgés de 5 à 6 ans (-10,1%).

Immatriculations de VPO par marque en septembre 2018 (tous segments confondus)

                   
  Marque sept-18 Part Ecart 9 mois 2018 Part Ecart
1 Renault 101 638 22,1 2,3 916 469 21,5 4,7
2 Peugeot 90 217 19,6 + 4,3 793 146 18,6 1,7
3 Citroën 53 536 11,6 2,9 500 204 11,7 3,9
4 Volkswagen 32 546 7,1 2,8 318 391 7,5 0,8
5 Ford 17 775 3,9 1,2 160 753 3,8 4,2
6 Audi 16 203 3,5 4,6 163 487 3,8 2,3
7 BMW 15 594 3,4 + 0,1 159 260 3,7 + 0,1
8 Opel 15 026 3,3 9,4 147 439 3,5 4,9
9 Mercedes 14 843 3,2 + 1,5 151 671 3,6 + 2,9
10 Fiat 13 315 2,9 0,2 118 234 2,8 0,7
11 Nissan 12 568 2,7 + 8,8 119 980 2,8 + 8,6
12 Toyota 11 740 2,6 + 4,2 106 905 2,5 + 4,4
13 Dacia 8 873 1,9 + 15,7 81 501 1,9 + 21,3
14 Seat 6 290 1,4 + 0,0 58 775 1,4 0,4
15 Mini 5 558 1,2 + 6,5 49 598 1,2 + 6,3
16 DS 5 069 1,1 + 1,2 46 751 1,1 0,3
17 Hyundai 3 999 0,9 + 5,5 38 724 0,9 + 5,3
18 Kia 3 740 0,8 + 5,1 35 454 0,8 + 7,7
19 Suzuki 3 624 0,8 + 4,7 32 128 0,8 + 5,0
  Autres 27 941 6,1   ns 260 442 6,1   ns
  Total 460 095 100 0,1 4 259 312 100 1,5