Il s’est immatriculé 225 106 véhicules commerciaux en Europe en novembre 2018, soit une progression de 2,8% par rapport au même mois de l’an passé. Au cumul des onze mois, le marché européen grimpe de 3,8%, à 2 364 722 unités.

Sur ce dernier mois, la croissance a été principalement portée par le marché des véhicules utilitaires légers, qui a signé une hausse de 3,4%, à 187 052 véhicules. Les trois principaux marchés que sont la France (+3,1%), le Royaume-Uni (+9,6%) et l’Allemagne (+6,4%) ont été particulièrement dynamiques tandis que l’Espagne (-3,3%) et l’Italie (-7,7%) ont accusé le coup. Sur onze mois, les immatriculations de véhicules utilitaires affichent une croissance de 3,7%, à 1 956 397 véhicules. Les hausses les plus significatives sont à mettre à l’actif de l’Espagne (+7,6%), l’Allemagne (+6,2%) et la France (+4,8%). Les marchés britanniques (-0,7%) et italien (-5%) sont en repli.

Mauvaise passe pour les camions en Espagne


Le marché des petits camions de plus de 3,5t a totalisé 34 485 immatriculations en novembre 2018, soit un volume stable par rapport à novembre 2017 (+0,3%). La chute a été brutale en Espagne (-20,1%) et en Italie (-9,5%). Le Royaume-Uni a accusé un repli de 3,5% tandis que la France et l’Allemagne ont enregistré des progressions, respectivement de 5,5% et 8,2%. Au cumul, il s’est immatriculé 368 491 camions de plus de 3,5t en Europe, soit une hausse de 4,7%. La Pologne (+11,7%), la France (+8,8%), l’Italie (+8,1%) et l’Allemagne (+3,9%) sont les marchés les plus dynamiques tandis que le Royaume-Uni (-4,1%) et l’Espagne (-0,7%) sont en repli.

Le segment des camions de plus de 16t a légèrement reculé en novembre (-0,5%), avec un total de 27 879 immatriculations. Cette baisse provient principalement de la chute des marchés espagnols (-22,7%) et italiens (-13,7%), partiellement compensée par l’Allemagne (+8,9%) et la France (+6,8%). De janvier à novembre, ce segment affiche une croissance de 4,6%, à 299 073 unités. Le bilan est solide en Pologne (+12,1%), en France (+9,9%), en Italie (+6,1%) et en Allemagne (+4,3%) tandis que les immatriculations reculent au Royaume-Uni (-6,2%) et en Espagne (-2,5%).