Selon les données collectées par Jato sur 57 marchés mondiaux, les ventes de véhicules neufs (VP et VUL) ont affiché une croissance de 3,6% sur le premier semestre 2018, à 44 millions d’unités. « La bonne santé économique des États-Unis associée à l’amélioration des indicateurs en Europe et à l’expansion continue de l’économie chinoise sont trois facteurs clés qui ont stimulé le marché automobile », explique le cabinet d’étude. Quatrième marché mondial derrière la Chine, les États-Unis et le Japon, l’Inde a également été l’un des grands artisans de cette croissance.


En progression de 14% sur six mois, le segment des SUV a représenté plus d’un tiers des ventes mondiales, à 14,95 millions de véhicules.

Sur les 57 marchés analysés par Jato, le groupe Volkswagen occupe la première position avec 5,45 millions d’unités vendues, devant Renault-Nissan et Toyota (certains marchés clés pour Renault et Toyota ne sont pas pris en compte).

Au niveau des modèles, le pick-up Ford F-Series conserve sa première position à la faveur d’une hausse de 3%. Il devance la Toyota Corolla et la Volkswagen Golf. Six modèles de marques japonaises se hissent dans le top 10. Le premier modèle français, la Renault Clio, se place à la 32e place.