L’équipementier Bosch vient de publier les résultats de son étude européenne axée sur les principaux systèmes d’aide à la conduite utilisés par les conducteurs. Pour l’année 2017, le groupe allemand a analysé les segments de véhicules particuliers afin de déterminer quels systèmes d’assistance sont proposés en Allemagne, en France, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et en Russie. A l’issue de cette étude, trois systèmes sont sortis du lot : les aides au stationnement, le freinage automatique d’urgence et les aides à la trajectoire.

Il ressort que la France affiche le plus fort taux d’équipement de série d’assistance au stationnement en Europe. L’avertisseur sonore de distance ou encore la caméra de recul sont ainsi présents dans 85% des véhicules neufs immatriculés dans l’Hexagone. La Grande-Bretagne arrive en deuxième position avec un taux de 68%, devant l’Allemagne (66%). C’est l’Italie qui affiche le taux d’équipement le plus bas (44%).

Freinage d’urgence : en 2e position en Europe, 3e en France


En France, le deuxième équipement le plus plébiscité est constitué des systèmes au maintien dans la file de circulation (ou d’aide à la trajectoire), avec 38% de taux d’installation. Il s’agit d’ailleurs d’une spécificité française puisque dans six des huit autres pays étudiés, cet équipement ne figure qu’en troisième position, devancé par le freinage d’urgence. Ce système d’aide à la conduite, dont l’installation pourrait être rendue prochainement obligatoire par une législation européenne, équipe 54% des voitures neuves immatriculées en Allemagne et en Belgique, 45% aux Pays-Bas et 43% en Grande-Bretagne. En France, le taux d’équipement avec le freinage d’urgence se situe à 31% (gain de 5 points par rapport à la précédente étude). Ce système est présent sur 30% des VN en Italie, un taux qui tombe à 6% en Russie.

Enfin, l’étude révèle que les fonctions de détection de la fatigue deviennent de plus en plus courantes. « Presque une voiture sur deux identifiée reconnaît un conducteur fatigué et au moins une voiture sur trois est équipée d’un système d’aide au moins à une voie », indique Bosch.