Pour la première fois de son histoire, LinkedIn vient de publier son classement des jeunes entreprises françaises les plus en vue en 2018. Le Top Startups met donc à l’honneur 25 start-up "attractives" selon les données chiffrées du réseau social et les milliards d’actions effectuées par les 575 millions de membres LinkedIn (16 millions en France). La croissance de leur effectif, les interactions sur la plateforme, l’intérêt pour leurs offres d’emploi et l’attraction des meilleurs talents ont également été étudiés.

Parmi cet écosystème de la tech française, les jeunes pousses des domaines de la Fintech, de l’intelligence artificielle ou du véhicule autonome se sont particulièrement distinguées. Le secteur de l’automobile et des transports a le vent en poupe et est représenté par trois start-up classées aux 4e, 7e et 25e places.

Voici le classement :
1. Payfit
2. Snips
3. Qonto
4. Everoad : aussi appelé "Uber du camion" par le réseau social, il s’agit d’une plateforme au statut de “commissionnaire de transport” qui gère des flux réguliers de marchandises et concurrence ainsi des géants comme Geodis ou Bolloré. Selon LinkedIn, il y a 63 employés et la start-up souhaite ouvrir plusieurs bureaux en Europe.
5. Blade Shadow
6. Wemanity
7. Navya Group : La start-up est connue dans le monde pour la commercialisation du premier véhicule autonome. Aujourd’hui 67 navettes électriques circulent dans le monde. Navya est entrée en Bourse en juillet 2018 et a signé un accord de financement de 30 millions d'euros en août 2018. Elle compte près de 200 collaborateurs entre le siège à Lyon, sa R&D à Paris et une dernière usine a été construite aux Etats-Unis.
8. Aircall
9. Tiller Systems
10. Back Market
11. Malt
12. LumApps
13. Netatmo
14. Bird Office
15. Shippeo : pour suivre son colis à la trace. Ce sont plus de 1 000 transporteurs connectés et 3 millions de chargements suivis en temps réels par an. Faurecia ou Saint-Gobin ont été conquis par le logiciel pour connaître l'état d'avancement de leurs marchandises. L'effectif de la start-up est de 67 et plus de 70 recrutements sont prévus en 2019.
16. Lydia
17. Lendix
18. Octoly
19. EasyRecrue
20. Thiga
21. UX Republic
22. Dreem
23. Abbeal
24. AptiSkills
25. EasyMile : selon LinkedIn, c'est le transporteur du futur. La start-up a conçu la navette sans conducteur EZ10, pour accueillir 15 passagers en circulant à 25 km/h. Elles sont au nombre de 85 dans le monde actuellement. Des véhicules industriels autonomes équiperont le site de PSA à Sochaux en 2019. Près de 120 salariés travaillent pour EasyMile qui vient de lever 6,5 millions d'euros. Elle prévoit d'ailleurs un recrutement (40 postes) sur les 12 prochains mois.