Tous secteurs confondus, les ventes aux enchères publiques en France ont progressé de 10 % en 2015, avec un montant d’adjudication record de 2,7 milliards d’euros, selon les résultats publiés par le Conseil des Ventes Volontaires. Le marché des véhicules d’occasion a une nouvelle fois été le grand artisan de cette croissance. Avec un montant total adjugé de 1,166 milliard d’euros, il a en effet enregistré un bond significatif de 15 % par rapport à 2014. Le secteur automobile a ainsi pesé 43 % du marché des enchères l’an passé. Depuis 2006, il affiche une hausse de 4 % par an en moyenne.

Forte croissance des VO des concessionnaires


Au total, 231 000 voitures d’occasion ont été commercialisées par le biais des enchères, soit une croissance de 14 % et une petite part de 4,1 % du marché français de la seconde main (3,7 % en 2014). Selon le Conseil des Ventes, cette hausse « résulte de l’augmentation du nombre de VO repris auprès des concessionnaires et du recours plus important aux ventes aux enchères des professionnels vendeurs afin de diversifier et optimiser leurs ventes ». Les principaux opérateurs se sont en effet organisés et ont déployé ces dernières années des solutions afin de capter les volumes des distributeurs. Depuis l’an passé, le groupe Lempereur travaille avec la société de ventes volontaires Mercier Automobiles, qui gère la revente des VO autrefois destinés à marchands. Un choix payant puisque le groupe du Nord a dégagé l’an passé une marge de 205 000 euros sur ces ventes.

L’an passé, le prix moyen des VO commercialisés par les opérateurs spécialisés s’est élevé à 5 000 euros, avec toutefois des écarts notables entre les sociétés.

VP Auto et BCAuto Enchères à la bagarre


L’exercice 2015 est venu rappeler deux grandes tendances de fond : la concentration toujours plus prononcée des acteurs et la croissance soutenue des ventes par Internet. « Dorénavant, nous ne raisonnons plus par nombre d’opérateurs mais par groupes économiques », observe Catherine Chadelat, présidente du Conseil des Ventes. A eux-seuls, les deux principaux leaders que sont VP Auto (284M€ d’adjudication) et BCAuto Enchères (280M€) ont pesé près de 50 % du marché. Si l’on y ajoute le groupe Enkan (Toulouse, Bordeaux, Marseille et Enchère Mat), Alcopa Auction et le réseau Five Auction, ces cinq grands groupes économiques ont généré près de 80 % du montant total adjugé du montant total adjugé.

56 % des transactions par Internet


Les transactions par Internet ont enregistré une progression de 29 % l’an passé par rapport à 2014, représentant un montant d’adjudication de 712 millions d’euros, soit une part de 56 % du montant total. Les enchères « online » restent largement plébiscitées, à 636 millions d’euros, tandis que les enchères « live » ont généré un montant de 76 millions d’euros.

Enfin, le secteur matériel industriel a vu son montant d’adjudication progresser de 31 % en 2015, à 93 millions d’euros. La société Ritchie Bros. Auctioneers a généré à elle-seule un chiffre d’affaires de 58M€, en croissance de 69 %.

Rang  OVV Montants adjugés Évol. 15/14 (en %)
(en M d'€)
1 VP Auto 284 33%
2 BCAuto Enchères 280 24%
3 Toulouse Enchères* 173 7,5%
4 Alcopa Auction 167 3%
5 Mercier Automobiles 61 -2%
6 Ritchie Bros. Auctionneers France  58 69%
7 Autorola 40 33%
8 Anaf Auto Auction 35 5%
9 Parc Enchères 20 3%
10 Car Enchères 16 -3%
11 Tabutin Mediterranée Enchères 13 16%
12 Nord Enchères 12 -17%
13 Carsontheweb.france 12 -27%
14 Parisud - Enchères 11 9%
15 Voutier Associés 10 2%
Montant total adjugé en 2015 1 259 15,40%