Le 20 juillet 2018, Nicolas Hulot avait précisé « l’engagement de l’état pour la mobilité propre et la qualité de l’air », et les zones à faibles émissions (ZFE ou LEZ pour « low emission zone ») avaient été évoquées, en perspective de la loi d’orientation des mobilités (LOM).

Dès lors, sous la pression conjuguée d’une opinion publique de plus en plus sensibilisée à l’enjeu de la qualité de l’air et des instances européennes, ce n’est guère surprenant de retrouver Clermont-Ferrand, Fort-de-France, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Paris et la métropole du Grand Paris, Reims, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon, et Toulouse dans la liste des territoires ayant signé l’engagement de créer des zones à faibles émissions d'ici 2020.

« Ces territoires seront progressivement rejoints par plusieurs autres avec lesquels nous continuons de travailler », souligne Elisabeth Borne, ministre des Transports. On imagine que Valence et la vallée de l'Arve (Haute-Savoie), confrontées à des problèmes de pollution récurrents, feront partie de cette deuxième liste. Il convient ainsi de rappeler que Bruxelles avait ouvert, en 2011, une procédure contre la France devant la Cour de justice européenne, en raison de dépassements trop fréquents des valeurs limites européennes pour les particules PM10 dans une dizaine de villes. Cet élan vers les ZFE devrait être utile à la France dans le cadre de ce contentieux, estime Elisabeth Borne, avant de préciser que la future LOM fixera le cadre du déploiement d'un contrôle vidéo automatisé pour s'assurer du bon respect des ZFE.

Jusqu’à présent, seules les villes de Paris et de Grenoble sont dotées de zones à faibles émissions, ce qui est parfois impopulaire, certes, ce qui a pu expliquer l'échec des Zapa au début des années 2010. Toujours est-il que la France est en retard dans ce domaine par rapport à certains de ses voisins européens. Ainsi dans un rapport de l’Ademe datant de mars 2018, on recensait 227 low emision zones, réparties dans 12 pays européens, en 2017 : Autriche (4), République tchèque (1), (Danemark (4), Allemagne (83), Italie (108), Pays-Bas (13), Portugal (1), Suède (8), Royaume-Uni (1), Grèce (1), Belgique (1) et donc, France (2).



(avec AFP)