Volkswagen a livré 513 300 voitures neuves dans le monde en août 2018, soit une progression de 3,7% par rapport au même mois de l’an passé. Une performance qui provient principalement des marchés d’Europe de l’Ouest, où la marque a enregistré un bond de 26%, à 132 700 unités, soit 26% de ses ventes mondiales. « Cette évolution positive s'explique principalement par le fait que les programmes de vente de véhicules testés conformément à la norme NEDC ont été mis en œuvre avec succès sur les principaux marchés d'Europe de l’Ouest, avant l'entrée en vigueur de la procédure d'essai WLTP le 1er septembre 2018 », explique le constructeur.

Recul en Chine


Volkswagen a réalisé ses hausses les plus importantes aux Pays-Bas (+59,3%), au Royaume-Uni (+56,3%), en Espagne (+55,1%) et en Suède (+44,8%). La marque a également profité du rebond du marché russe pour afficher une progression de 25,6% en Europe Centrale et de l’Est, à 24 700 unités.

En revanche, sur ses deux autres principaux marchés mondiaux, la marque allemande a marqué le pas en août. Ses livraisons ont notamment reculé de 3,2% en Chine, de loin son premier marché avec 256 800 livraisons. « La raison de cette baisse est la modification des droits de douane sur les véhicules qui a conduit les clients à adopter une posture attentiste », est-il ainsi expliqué.

Volkswagen a également accusé un repli de 7,5% en Amérique du Nord, où elle a livré 51 400 véhicules. Sur le seul marché des Etats-Unis, le marque a en revanche limité la casse (+0,7%). « Un marché porté par les SUV Tiguan et Atlas mais également par la nouvelle Jetta, où les livraisons mensuelles ont dépassé pour la première fois les 10 000 unités ».

Enfin, 44 900 modèles de la marque allemande ont été livrés en Amérique du Sud, soit une hausse de 10,9% par rapport à l’an dernier. Un succès qui repose principalement sur le Brésil : +26,4%, 32 300 unités.

Ralentissement attendu en septembre et octobre


Au cumul des huit premiers mois, Volkswagen a livré 4 137 900 voitures dans le monde, soit une progression de 6,2% par rapport à la même période de l’an passé. La marque progresse en Chine et en Europe, respectivement de 3,9% et 12,7%. Seule ombre au tableau, la baisse de 1,9% en Amérique du Nord.

« Sur les huit premiers mois de l’année, nous avons atteint un niveau historique de livraisons. Nous ne serons pas en mesure de livrer autant de véhicules en septembre en raison de la mise en application de la procédure WLTP. Le mois d’octobre devrait également commencer sur un rythme modéré mais une bonne performance pour la marque Volkswagen est attendue sur les mois de novembre et décembre », annonce Jürgen Stackmann, membre du directoire de la marque Volkswagen en charge des ventes.