Selon les données de Sesamlld, 48 032 véhicules légers ont été immatriculés en LLD au cours du mois d’avril 2021, soit 28,2 % des immatriculations totales (122 445 unités). C’est
+ 564 % par rapport au catastrophique mois d’avril 2020, mais – 16,6 % par rapport à mars 2021.
Alors que 60,9 % des véhicules d’entreprises sont immatriculés en LLD, la transformation des flottes se poursuit « sous l’effet des nouvelles réglementations ».

À LIRE. Location longue durée. Bilan 2020 positif et vertueux pour le Sesamlld

Le diesel à 47,9 %

Le diesel, qui représente toujours la majorité des ventes aux flottes en LLD, tombe désormais à 47,9 % de la demande, soit 23 019 unités, contre 54,3 % en avril 2020. L’essence perd également du terrain à 29,4 % de parts de marché, soit 14 132 unités, contre 36,5 % en avril 2020.
Dans le même temps, les modèles électriques et hybrides rechargeables ont largement progressé à 13,5 % (6 480 unités) contre 7,5 % un an auparavant. Idem pour l’hybride non rechargeable, qui atteint 8,5 % de la demande (4 069 unités) contre 1,6 %. Enfin, les énergies alternatives tel le GPL, progressent plus timidement à 0,7 % (332 unités) contre 0,1 %.