L'équipementier automobile canadien Magna International, qui assemble localement des modèles pour des constructeurs occidentaux, vient de nouer un partenariat dans ce sens avec un constructeur chinois.

Il a ainsi annoncé qu'il créerait deux coentreprises avec Beijing Electric Vehicle, une filiale de BAIC, un constructeur d'Etat, déjà partenaire de Mercedes-Benz et de Hyundai.

Ces coentreprises seraient dédiées à la construction de voitures électriques en Chine.

Pour ce faire, elles devraient reprendre une usine à Zhenjiang, dans la province du Jiangsu, appartenant à BAIC. Ce site pourrait produire jusqu’à 180.000 véhicules par an.

Magna et Beijing Electric ont indiqué qu’ils produiraient également des véhicules pour des tiers. Les premières voitures devraient sortir des chaînes d’assemblage en 2020.


En Chine, Magna compte disposer de 9 sites industriels (dont certains commencent à être opérationnels).