Depuis le 1er septembre 2018, les véhicules neufs vendus doivent, sauf dérogation, avoir été homologués selon le protocole WLTP. L'entrée en vigueur de ce règlement européen a créé un marché artificiellement haut en août dernier (+40%), et un marché plutôt morose en septembre (-12,8%).

Mais au sein de ce marché déprimé, certains ont plongé. La chute la plus notable est ainsi à mettre sur le compte d'Infiniti, une marque déjà discrète en temps normal : -93,9% de ventes en septembre avec... 6 véhicules neufs distribués ! Aucun QX30 n'a par exemple été immatriculé le mois passé. Subaru non plus n'a pas été à la fête : 78,1% de tassement de ses ventes, avec par exemple 10 XV immatriculés (-44,1%). Pour compléter ce podium 100% nippon, Nissan n'a pas non plus réalisé un grand mois de septembre : -76,6%, pour 1458 ventes. Le Qashqai, par exemple, ne s'est vendu qu'à hauteur de 444 exemplaires (-79,8%)...

Le groupe Fiat n'a pas été épargné non plus. En dépit de produits récents, Alfa Romeo a bu le calice en septembre avec une baisse de ses ventes de 75,8% ; 29 Stelvio seulement ont été vendus le mois dernier, -85,4%). Porsche n'est pas en reste : 124 véhicules neufs distribués seulement (-69,5%), dont 55 Macan (-73,9%). La marque soeur Audi a elle aussi eu du mal pour cette rentrée. Avec 2444 ventes, Audi a chuté de 55,4%, en raison notamment d'une A3 en recul de 75,4% (338 immatriculations).

Le groupe Tata, plus particulièrement Land Rover, n'a pas non plus apprécié le passage à l'automne : 301 ventes mensuelles (-52,5%), principalement en raison de la chute de l'Evoque (-70%, 93 exemplaires distribués). L'autre marque mythique du 4x4, Jeep, a connu un destin similaire : des ventes en recul de 44,5% avec 491 unités, en raison d'un Renegade (353 immatriculations, -32,6%) très discret.

Pour ce qui concerne Suzuki (-28,3%, 1507 immatriculations) et Skoda (-20,6%, 1955 ventes), la chute s'est avérée moindre. Elle a surtout tenu à une baisse de régime de leurs modèles stars que sont respectivement la Swift (-17,5%) et la Fabia (-12,2%).

Au cumul des 9 mois écoulés, le marché du véhicule neuf demeure en progrès de 6,5%.