Selon Michelin, le développement du commerce sur Internet sur le marché du pneumatique demeure une tendance à laquelle il ne faut pas échapper. « La recherche d’informations en ligne est ainsi devenue une étape incontournable pour 2 automobilistes sur 3 dans les semaines qui précèdent l’achat de nouveaux pneumatiques. Aujourd’hui, 15 % d’entre eux concrétisent leur achat sur le web, une tendance qui devrait se renforcer dans les prochaines années », souligne-t-il dans un communiqué.

Allopneus aux 3,6 millions de pneus vendus

C’est pourquoi le groupe a voulu renforcer sa présence dans le e-commerce en France à travers l’acquisition de 100 % de la société Allopneus SAS. Il a effectivement annoncé avoir repris les 60 % restants du capital de ce spécialiste de la vente et du montage de pneumatiques pour les particuliers sur Internet, fondé en 2004 par la famille Blaise, alors qu’il en détenait 40 % depuis 2015. 

Ce rachat est encore soumis à l’approbation réglementaire en matière de droit de la concurrence et aucun montant pour cette opération n’a été communiqué. Par là, le groupe Michelin souhaite en effet s’assurer de « développer sa connaissance des comportements clients et des parcours d’achat et ainsi continuer à offrir la meilleure expérience possible, de la recherche d’informations sur Internet jusqu’au montage des pneumatiques.»
Allopneus vend chaque année environ 3,6 millions de pneus tourisme et totalise environ 27 millions de visites sur son site. L’entreprise, dont le siège est à Aix-en-Provence, compte 292 employés et collabore avec 6 000 centres de montage partenaires. Elle dispose également d’un centre logistique basé à Valence.