Le constructeur nippon a signé un exercice solide en Europe* en 2018 en commercialisant 165 259 véhicules neufs, soit une progression de 19% par rapport à 2017 et un gain de 25 894 véhicules. Un gain qui correspond peu ou prou à la première année pleine du SUV Eclipse Cross, qui a représenté un volume de 27 279 unités l’an passé. La Space Star (ou Mirage) a été le modèle le plus vendu, avec 36 031 unités (+19%), suivie par l’ASX (32 362 ; -20%), l’Eclipse Cross et l’Outlander PHEV (24 415 unités, +27%)

Mitsubishi a enregistré des croissances à deux chiffres dans la plupart des principaux pays européens, à commencer par l’Allemagne (+15% à 52 196 unités), son premier marché. C’est d’ailleurs la première fois depuis 2000 que Mitsubishi Motors dépasse les 50 000 ventes Outre-rhin. Les résultats ont également été solides au Royaume-Uni (+17% ; 30 952 unités), en Espagne (+24% ; 13 461) et en France (+64% ; 7 303). Seul le marché suédois (-4%) n’a pas été au rendez-vous.

« Cette performance commerciale sur l’année 2018 fait écho à la croissance mondiale de Mitsubishi Motors, alimentée par de nouveaux modèles, une stratégie proactive du département ventes et marketing ainsi qu’un effort conjoint au niveau des distributeurs locaux. Elle permet à Mitsubishi Motors Europe de se positionner à nouveau dans le traditionnel top 5 de l’industrie (Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, France, Italie) pour la première fois depuis 2005 », indique la marque.

Sur le marché hexagonal, le constructeur nippon confirme ses ambitions d’aller chercher les 10 000 unités en 2019 et d’atteindre 1% de pénétration en 2021.

*Le périmètre n’inclut pas la Turquie, l’Israël et la Palestine