Un lien étroit entre le secteur automobile et le géant chinois du e-commerce commence à se dessiner car plusieurs poignées de mains ont été échangées en Chine. Dans le cadre de son événement, intitulé The Cloud Computing Conference, Alibaba a annoncé le lancement de plusieurs initiatives consacrées à "la smart mobilité". Et ce sont Volvo Cars, Ford et Bosch qui sont les grands gagnants. En effet, plusieurs partenariats avec ces acteurs de l’automobile ont été signés pour la création de services de voiturier automatisé, de car to home et d’Internet embarqué.
A lire aussi Alibaba confirme son intérêt pour l'automobile

Le service de Car-to-home par Volvo

Alibaba A.I Labs, branche du groupe dédiée à l’intelligence artificielle, compte désormais sur le constructeur automobile Volvo Cars pour « améliorer son assistant intelligent embarqué », nommé Tmall Genie Auto. Ce partenariat prévoit d’y intégrer un service de car to home, autrement dit, un ensemble de solutions connectées qui permettra aux automobilistes de gérer et de contrôler la domotique dans leur maison depuis leur véhicule (contrôler tous les objets connectés du lieu en assurant la température ou la luminosité 10 minutes avant que le conducteur arrive chez lui par exemple). Et ce dès 2019. On parle alors de compatibilité avec 90 marques, soit 600 objets. Ce type de partenariat existe déjà avec Daimler et Audi.

Le Web embarqué avec Ford

Ford et Alibaba poursuivent leur alliance. Ils ont tous deux annoncé que, dès la fin de l’année 2018, les nouveaux acheteurs du SUV Ford Kuga bénéficieront d’un écran central de 10,4 pouces équipés de logiciels basés sur l'OS d'Alibaba Cloud, AliOS, et des technologies OTA, de gestion intelligente des données. Un premier pas pour développer encore plus de véhicules connectés en Chine afin de dépasser les 500 000 programmés AliOS en circulation sur ce marché actuellement.

Bosch en voiturier automatisé

L’équipementier automobile et la division Cloud du groupe Alibaba mettront en place Automated Valet Parking sur le marché chinois. Ce service n’est autre qu’un parking sans chauffeur qui est supporté par des solutions logicielles hébergées sur le cloud d’Alibaba et, liées au savoir-faire technologique de Bosch.
L’objectif est de proposer dans un futur proche un service de voiturier entièrement automatique, un parking nouvelle génération selon Alibaba. Le binôme n’a également pas exclu d’autres opportunités de travailler ensemble sur la mobilité connectée du marché chinois.