Nommée en mars 2018 à la tête de Skoda France, Dorothée Bonassies a pris les commandes d’un train lancé à pleine vitesse, renforcé en plus d’une nouvelle locomotive, le Karoq. La marque tchèque, qui dévoile son concept Vision RS sur le Mondial de l’automobile, surfe plus que jamais sur la vague initiée par ses SUV Kodiaq et Karoq, qui vont représenter respectivement plus de 4 000 et plus de 4 500 unités en 2018. Les deux modèles, dont les délais de livraison ne dépassent pas les 4 mois, pèsent actuellement 30% de ses ventes.

Mais le reste de la gamme est aussi au rendez-vous. « Skoda est portée par l’ensemble de sa gamme. Même les modèles les plus anciens affichent des croissances remarquables. Il se passe véritablement quelque chose pour Skoda en France en 2018 », se félicite Dorothée Bonassies, citant ainsi les performances de la Fabia (plus de 11 000 livraisons en 2018 ; +20%), dont la version restylée a été lancée en septembre 2018, la Citigo, qui devrait représenter 1 300 unités en 2018 (+20%), ou encore la Superb (plus de 3 500 unités attendues). Au total, les ventes de Skoda en France devraient culminer à 32 500 unités (contre 26 000 en 2017), soit un nouveau record et une part de marché de 1,4%. Une performance d’autant plus appréciable qu’elle est impulsée par les canaux stratégiques, à savoir les particuliers (46% des immatriculations. à fin septembre) et les entreprises et les loueurs de longue durée (24,2%).

« A fin juillet 2018, nous avions commercialisé 8 000 voitures aux sociétés, soit autant que sur l’ensemble de l’exercice 2015. La politique menée il y a trois ans dans ce sens porte ses fruit » souligne la dirigeante. « Nous avons encore des ambitions très élevées pour les trois prochaines années. Nous avons déjà gagné 0,2% de part de part marché en un an et l’objectif est d’aller chercher les 1,7% en 2019 », entrevoit Dorothée Bonassies.


Ces performances commerciales rejaillissent inévitablement sur le réseau. La rentabilité qui affichait 1,46% l’an passé devrait se situer autour de 1,6% en 2018. « Selon une étude européenne, Skoda est la première marque dans laquelle les groupes de distribution européens souhaitent investir », informe Dorothée Bonassies. Pour accompagner sa croissance, la marque entend s’appuyer sur 200 points de vente en France, contre 144 actuellement. L’Île-de-France reste le territoire où le potentiel de développement est le plus important.