Près de 600 personnes étaient réunies le 9 novembre 2018 sur le circuit des 24h du Mans à l’occasion de la convention annuelle du réseau Motorcraft. 600, c’est aussi le nombre de garages que le réseau entend rassembler à horizon 2020. Une accélération soudaine de la couverture nationale qui survient après une « période de transition ».L’enseigne multimarque totalise 335 réparateurs en France à ce jour, alors qu’une projection autour de 400 avait été annoncée lors de la convention 2017. « Beaucoup de chantiers ont été ouverts ces derniers mois et nous avons privilégié la consolidation de nos positions, informe Christophe Collin, directeur marketing Ford Service. Plus qu’un objectif, les 600 garages constituent surtout un cap à franchir. L’enjeu reste le même : croître intelligemment ».

145 agents Ford sont aussi Motorcraft


Afin d’accompagner cette montée en puissance, l’enseigne entend poursuivre sa conquête auprès des MRA sans panneau ou d’enseignes concurrentes – ils étaient d’ailleurs 35 prospects lors de la convention – mais surtout attirer de nouveaux agents Ford. Actuellement, 145 agents représentent également le panneau Motorcraft, soit un quart du réseau secondaire.

Pour attirer de nouveaux entrants, l’enseigne entend valoriser ou réaffirmer son positionnent de réseau de garage constructeur. « Une force dont il serait dommage de ne pas profiter », indique Christophe Collin. Motorcraft continue de revendiquer des droits d’entrée « light » et surtout l’indépendance de ses adhérents, selon la formule « nous leur proposons des solutions mais nous ne leur imposons rien ». Des solutions qui vont s’articuler dans les prochains mois autour de trois thèmes : digital, mobilité et environnement.

Accélérer sur le digital


Depuis le mois d’octobre 2018, les clients peuvent réaliser des devis et prendre des rendez-vous sur le site motorcraft.fr. Les tarifs du devis en ligne se basent sur différents forfaits pièces et main-d’œuvre, « en phase avec les meilleurs standards du marché ». A ce stade, 135 garages Motorcraft sont équipés pour traiter les leads. Le site allogarage.fr ou encore la fiche Google My Business (1/3 du réseau a sa page à jour) constituent deux autres relais digitaux préconisés par les responsables du réseau.

Le volet mobilité repose sur le développement de l’offre de véhicules de courtoisie, symbolisée par la Fiesta et la Focus. Au regard de l’activité moyenne des garages, un à deux véhicules par point de vente est suggéré.

Face au durcissement du contrôle technique, le réseau multimarque envisage de lancer en 2019 des offres de pré-contrôle technique. « Il s’agit d’une opportunité de répondre à un besoin croissant des clients », juge Christophe Collin. Les réparateurs devront alors s’équiper d’un analyseur cinq gaz. Des discussions ont été entamées avec l’association Eco-Entretien.

Points relais pour les colis


Enfin, Motorcraft a signé un partenariat avec Mondial Relay et UPS pour permettre aux garages de servir de points relais pour la remise de colis et ainsi attirer des automobilistes qui ne sont pas clients. Les deux partenaires revendiquent « jusqu’à 20 prospects par jour en moyenne ». Il y a deux ans, le réseau avait lancé l’offre « carte grise en 5 minutes ». Un service qui « vivote », selon Christophe Collin, mais qui figure toujours dans le portefeuille de prestations.