Muriel Pénicaud, ministre du travail, accompagnée de Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux compétences et inclusion par l’emploi, Véronique Coté-Millard, membre de la Commission permanente environnement et aménagement du territoire Ile-de-France, Michel Cadot, le préfet de Région, Jean-Michel Fourgous, président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines, Erwan Le Gall, conseiller communautaire délégué à l’insertion professionnelle, Marie-Christine Letarnnec, maire de Guyancourt et Alain Bui, président de l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, s’est rendue sur le nouveau campus des services de l’automobile qui ouvre ses portes cette année. Elle a loué un dispositif innovant « qui permet de faire tomber les barrières et de créer des vocations », tout en rappelant l’importance capitale de la formation et de l’apprentissage.

A cette occasion, Francis Bartholomé, président du CNPA, lui a remis un pass symbolique lui ouvrant les portes du Campus.

Avec 12000 m2 de bâtiments (ateliers, salles de cours...) répartis sur 5 hectares, le Campus devrait accueillir plus de 1000 stagiaires (jeunes ou salariés) au cours de l’année, souligne une porte-parole du GNFA par voie de communiqué. Rappelons que ce formidable outil rassemble les références de la filière en formation avec, outre le GNFA, l’Aforpa, l’Anfa, l’INCM, et le GARAC.