Nissan a décidé de marquer le coup pour la rentrée en animant ses ventes de VUL. Le constructeur propose ainsi une garantie constructeur de cinq ans ou 160 000 km valable sur sa gamme de fourgons et de camions légers thermiques.

« Cette garantie constructeur couvre un large éventail de pièces et d'éléments du châssis, de la transmission à la batterie en passant par la peinture.  Elle prend également en compte les accessoires d'origine Nissan posés dans le réseau lors de l'achat du véhicule. Ces accessoires bénéficient en outre de cette garantie, du kilométrage illimité », détaille le constructeur.

En complément, Nissan propose une garantie de six ans, kilométrage illimité, contre la perforation due à la corrosion sur les camions légers NT400 Cabstar et NT500. Cette offre va même jusqu'à douze ans, kilométrage illimité, sur les NV200, NV400 et Navara. 

« La marque commercialise un million de VUL chaque année dans le monde. Nous avons comme ambition d'accroître notre présence sur ce marché à travers l'Europe. Cette garantie de cinq ans inédite a été développée suite à des recherches approfondies. Le but : comprendre ce à quoi les utilisateurs de VUL accordent le plus d'importance. La marque souhaite offrir une véritable tranquillité d'esprit à ses clients à travers l'Europe », déclare Ponz Pandikuthira, directeur de la division VUL de Nissan Europe.

En début d’année, la marque s’était déjà distinguée via le lancement de son programme Nissan Trucks Occasions, dédié aux véhicules utilitaires.

En France, sur huit mois,Nissan accuse une chute de 19,5 % sur le marché VUL (-5t), à 4 819 immatriculations.