Traversant une période délicate qui a vu, entres autres conséquences, plusieurs dirigeants choisir de quitter Tesla, Elon Musk a réagi en procédant à plusieurs promotions de ses managers, densifiant ainsi sa garde rapprochée.

Kevin Kassekert prend de l'importance


Outre la nomination de Jérôme Guillen comme président de Tesla Automotive, Elon Musk a aussi élargi le périmètre de responsabilités de Kevin Kassekert qui devient vice-président RH, remplaçant Gaby Toledano, qui a quitté le groupe, mais assurant aussi la même fonction pour le réseau industriel, la construction et le développement des infrastructures. Il a fait ses preuves en pilotant le projet de la Gigafactory 1 de Tesla au Nevada. Auparavant, il avait déjà supervisé de nombreuses constructions d’usines dans le domaine des semiconducteurs.

Garde rapprochée


Par ailleurs, Chris Lister, spécialiste de la production arrivé il y a un an après avoir fait une grande partie de sa carrière chez PepsiCo, devient vice-président des opérations de la Gigafactory. Felicia Mayo est aussi promue vice-présidente, toujours en charge des RH, de la diversité et de la fidélisation des salariés. Laura Shelby, vice-présidente Environnement, Santé et Sécurité, intègre le premier cercle d’Elon Musk auquel elle rapportera directement. Idem pour Cindy Nicola, vice-présidente du recrutement global, placée en ligne directe avec Elon Musk et Kim Kassekert. Enfin, Dave Arnold, devient directeur senior de la communication du groupe.