Le dernier-né de Norauto est arrivé. Et le réseau de centres autos a vu les choses en grand pour présenter sa 6e génération de pneu, le Prevensys 3. Les collaborateurs, ainsi que la presse, étaient conviés sur le circuit Utac- Ceram de Mortefontaine (60) pour tester le produit sur différents ateliers : confort (routes dégradées et autoroutes), freinage (sol mouillé) et maniabilité avec une Mazda MX-5.

graphique freinage idiada Après l’activité ludique, place aux choses sérieuses. Bruno Desmet, directeur général de Norauto France a frappé fort uniquement dans le but d’associer les performances techniques du nouveau pneu premium sur circuit aux chiffres.

La promesse est d’aller titiller les marques premium comme Michelin ou encore Goodyear. D’ailleurs, le pneumatique est fabriqué en Hongrie, par le pneumaticien Hankook. L’organisme espagnol de certification, Idiada, qui a testé deux dimensions 205/55R16V et 175/65R14T révèle deux points importants :

  • Sur sol mouillé, la distance de freinage gagnée peut aller jusqu’à deux mètres (distance d’un passage piéton) par rapport à la moyenne des marques premium soit 31 m contre 33 m pour une vitesse à 90km/h.
  • En comparaison aux générations précédentes, le Prevensys 3 gagne plus de longévité avec +19% de durée de vie.

graphique idiada longévité norauto
Le nouvel étiquetage européen des pneumatiques (le labelling), mis en place en 2012, octroie la note de A au Prevensys (les produits Midas ou Feu Vert sont notés C).


"Nous voulions réaffirmer le positionnement de Norauto avec nos 20 ans d’expertise des pneumatiques car il s'agit du point d'entrée dans notre réseau. L’innovation est un point clé sur lequel on s’engage, nos exigences sont la qualité et l’accessibilité par le prix" précise Bruno Desmet. 


Pesant près de 10 % du marché des pneumatiques global, avec plus de 2,5 millions d’unités vendues, la société souhaite toucher le plus grand nombre. Le directeur général annonce un prix inférieur de 20 % par rapport à Michelin pour les 63 dimensions prévues au Prevensys 3.

Pascal Fontaine, responsable marché des pneumatiques de Norauto France, explique que "Le premier critère de sélection pour nos clients est l’adhérence sur sol mouillé. C’est dans ce sens que nous ne souhaitions pas rester figés sur les anciennes générations et donc innover".


Histoire de continuer sur les spécificités et de faire fructifier le business, un double témoin permet de faciliter la vérification du niveau d’usure de la gomme du pneu (usure légale à 1.6 mm et usure maximum recommandée de 3mm) et un autre témoin repérer tout défaut de parallélisme, le témoin de géométrie.