Allianz s’associe à la filiale de Groupama, CapsAuto, pour déployer sa solution de réparation automobile en cas de sinistre. L’assureur prend également une participation de 15 % dans le capital de son nouveau partenaire.

Détenteur d’environ 7 % du marché de l’assurance automobile, Allianz France renforce un peu plus sa prise en charge des sinistres en signant un partenariat avec CapsAuto. Parti du constat « qu’après un sinistre automobile nos clients ne souhaitent pas perdre de temps à déposer leurs véhicules chez un réparateur une fois pour l’expertise et une autre pour la réparation, » explique Franck Le Vallois, directeur de l’indemnisation chez Allianz France, l’assureur a ainsi débuté sa prospection afin de trouver une solution clé en main la plus adaptée pour répondre à cette problématique en mettant « l’accent sur la personnalisation du service, » détaille M. Le Vallois.

Un partenariat sur le long terme
Visiblement convaincu par le réseau de 1 000 prestataires de CapsAuto, Allianz a donc porté son choix sur la filiale de Groupama, signant un engagement commercial de 5 ans ainsi qu'une entrée dans le capital de la société à hauteur de 15 %. « Nous souhaitions nouer un vrai partenariat sur le long terme avec CapsAuto. C'est pourquoi nous avons proposé lors de nos discussions de prendre une participation au capital, » annonce M. Le Vallois. Un partenariat qui devrait être pleinement opérationnel début 2014 nous a confié le directeur de l'indemnisation d'Allianz.

Ainsi, dans le cadre d’un sinistre garanti, le client d’Allianz pourra bénéficier d’une solution d’indemnisation complète dotée entre autre :
•    d’une prise de rendez-vous personnalisée pour mise en place d’un service à domicile,
•    de la mise à disposition systématique, par un voiturier, d’un véhicule de courtoisie,
•    d’une restitution du véhicule réparé, par un voiturier, dans le lieu choisi par le client,
•    d’un nettoyage du véhicule réparé avant restitution et de garanties à vie des réparations.

Si ce partenariat met donc l’accent sur la personnalisation et offre une solution clé en main. M. Le Vallois a tenu à préciser que « ce service n'engendrera aucun coût supplémentaire pour nos clients.» Pour permettre ce service sans pour autant concéder d’augmentation tarifaire à ses clients, Allianz avance pouvoir réaliser des économies d’échelles réalisées grâce à la concentration des réparations.

Cet accord permet à « CapsAuto de représenter 20% du parc des assurances automobiles en France, » explique-t-on dans la filiale de Groupama. Une bonne nouvelle pour le réseau de 1 000 prestataires de la société d’ « Accident Management » dont « la moitié sont déjà référencés par Allianz, » a confié M. Le Vallois. En ce qui concerne le réseau de près de 3 000 réparateurs de l’assureur, le directeur de l’indemnisation nous a assuré, « que les accords actuellement en vigueur avec les autres réparateurs ne seront pas modifiés. »