A l’inverse du marché VN, en repli de 1,13%, le marché de l’occasion a démarré l’exercice 2019 sur une légère hausse de 0,9%, à 446 806 unités. Il s’est immatriculé près de 4 000 véhicules de plus qu’en janvier 2018. Les marques françaises, qui ont représenté 52,4% du marché, ont accusé une baisse de 1,4%. Celle-ci a été plus marquée pour Renault (-4%). Les immatriculations de Citroën ont reculé de 1,4%, tandis que celles de Peugeot et DS ont grimpé respectivement de 0,8% et 9,1%. Les marques importées ont enregistré une progression de 3,6%.

PSA dope le segment des VO récents


Depuis plus d’un an maintenant, le segment des VO âgés de moins de 1 an porte le marché de la seconde main. C’est plus que jamais le cas sur ce premier mois avec un bond de 17,3%, à 50 112 véhicules. La part de ce segment n’a jamais été aussi importante : 11,2% du marché. Une part qui avait longtemps plafonné autour des 9% avant d’augmenter sensiblement ces derniers mois. Les immatriculations de Peugeot ont grimpé 44,6%, une hausse à deux chiffres que l’on retrouve pour les principaux modèles. Celles de Citroën ont augmenté de 20,9% grâce à l’arrivée du C3 Aircross en occasion, bien épaulé par le C4 Cactus (+84,6%). Les C3 (-6,8%) et C4 (-13,2%) ont en revanche reculé. Renault a enregistré une hausse de 8,9% sur le marché des VO de moins de 1 an, grâce à Clio (+28,8%) et Captur (+12,5%). Les immatriculations de Megane (-2,1%) et Twingo (-7%) ont reculé. Les croissances sont moins notables du côté des marques importées. On retiendra surtout le +9,4% de Volkswagen, grâce aux Tiguan (+33%) et à l’arrivée du T-Roc, ou encore le bond de 23% de la Fiat 500.

Le marché des VO âgés de 1 à 2 ans se porte toujours aussi bien également avec une progression de 11,9%, à 30 576 unités. Les immatriculations de Citroën ont grimpé de 21,3% et celles de Peugeot de 12,2%. Le segment des produits âgés de 2 à 4 ans a lui aussi fortement progressé en janvier 2019 : +16,4%, à 60 066 unités.

Comme les mois précédents, le marché des véhicules âgés de 5 ans et plus a marqué le pas, reculant de 5,5% sur ce premier mois, à 280 748 unités. C’est plus de 16 000 unités de moins par rapport à janvier 2018. Il a représenté à peine 63% des immatriculations de VO, soit presque cinq points de perdu par rapport à fin 2017.

Immatriculations de VPO en janvier 2019 (tous âges confondus)


  Marque janv-19 Part Ecart janv-18 Part
1 Renault 93 213 20,9 4,0 97 145 21,9
2 Peugeot 83 676 18,7 + 0,8 83 031 18,7
3 Citroën 51 977 11,6 1,4 52 727 11,9
4 Volkswagen 33 706 7,5 + 2,8 32 794 7,4
5 Audi 17 109 3,8 + 3,7 16 504 3,7
6 Ford 16 667 3,7 1,8 16 981 3,8
7 BMW 16 544 3,7 + 5,8 15 644 3,5
8 Mercedes 15 971 3,6 + 3,9 15 376 3,5
9 Opel 14 787 3,3 6,5 15 817 3,6
10 Fiat 12 843 2,9 + 4,0 12 352 2,8
11 Toyota 12 723 2,8 + 12,5 11 312 2,6
12 Nissan 12 327 2,8 + 0,8 12 232 2,8
13 Dacia 9 156 2,0 + 23,3 7 425 1,7
14 Seat 6 049 1,4 1,9 6 166 1,4
15 Mini 5 324 1,2 + 6,6 4 995 1,1
16 DS 5 024 1,1 + 9,1 4 604 1,0
17 Hyundai 4 347 1,0 + 4,6 4 154 0,9
18 Kia 3 720 0,8 0,4 3 734 0,8
19 Suzuki 3 331 0,7 3,0 3 433 0,8
  Autres 28 312 6,3   ns 26 428 6,0
  Total 446 806 100 4,3 442 854 100