La société Maine Automobiles se lance dans le grand bain. En phase de développement depuis deux ans, le réseau indépendant multimarques Opportunité est désormais sur les rails. La société LS Automobiles aura les honneurs d’ouvrir, en juin, le premier point de vente  à Alençon. Initiateur de ce projet d’envergure, Henri-Michel Lemée s’est lancé en 2007 dans la vente de VO à marchands via un premier site à Mayenne (54). En 2011, le dirigeant a décidé d’explorer le commerce à particuliers en ouvrant un deuxième point de vente à Bonchamps-lès-Laval (1 600 unités pour les deux en 2015), avant de créer il y a deux ans la structure Axesso, dédiée à la revente des VO de plus de 5 ans et 90 000 km (350 VO en 2015). Pas rassasié, Henri-Michel Lemée a donc souhaité se lancer dans une nouvelle aventure, pas la plus simple, en créant son propre réseau, et d’emboiter le pas à Distinxion et VPN.

« Nous arrivons sur un terrain déjà occupé par ces deux enseignes. Nous nous sommes logiquement inspirés de leur approche, nous avons scruté ce qui a marché, ce qui a moins fonctionné, ainsi que leur offre. Certes, nous n’avons rien inventé, cependant je pense que nous arrivons avec un concept différent, qui repose sur un choix de VO récents à prix attractif qui doit permettre de fédérer des partenaires de qualité et d’assurer leur rentabilité, détaille Henri-Michel Lemée. Mais en aucun cas le développement de ce réseau ne vise à accroître nos volumes de vente à marchands, il s’agit de deux activités bien distinctes ». Le négociant pourra également miser sur sa structure Axesso pour adresser une offre « en dix minutes » et ainsi couvrir les reprises de ses partenaires.

Du VO de moins de 2 ans


Maine Automobiles Opportunité L’entité Maine Automobiles se positionnera au cœur du dispositif avec un rôle de centrale d’achat. Les futurs franchisés pourront piocher dans une offre de 250 VO, qui sera amenée à grossir. Le dirigeant mayennais entend séduire des professionnels de l’automobile mais également des entrepreneurs souhaitant développer une activité de vente de VO récents (moins de 2 ans et moins de 35 000 km). « Il existe encore beaucoup de structures solides, dédiées à la réparation et l’entretien, qui ne savent pas comment aborder la problématique du VO, soulève Henri-Michel Lemée. Je pense qu’il existe de la place pour un nouveau réseau car il est devenu très compliqué pour des petits acteurs indépendants de rester performants et de trouver des véhicules. Un franchisé Opportunité sera aussi compétitif avec une offre de 20 voitures qu’un opérateur qui propose 200 VO ».

Le point de vente Opportunité devra reposer sur un showroom, un atelier et un parc, qui proposera une vingtaine de véhicules. Le site d’Alençon dispose d’un bâtiment d’une surface de 250 m2, construit sur un terrain de 1 500 m2.

 

Deux sites en propre


Le site Maine Automobiles de Bonchamps-lès-Laval, qui a eu valeur de test ces deux dernières années, revêtira les couleurs de l’enseigne Opportunité à la rentrée septembre. Un deuxième site en propre ouvrira également à Mayenne.

« Nous menons des discussions avec deux autres potentiels partenaires, ce qui pourrait porter le nombre de points de vente à 4 en fin d’année », entrevoit Henri-Michel Lemée, qui à ce stade ne préfère pas fixer d’objectifs. Certaines expériences passées ont démontré que la prudence et la patience étaient les meilleures conseillères dans cette entreprise de longue haleine. « La relation doit reposer avant tout sur le rapport humain et une vision commune du projet. Notre ambition est véritablement de bâtir un réseau de qualité en étant très regardant sur le profil des franchisés, leur motivation, leur rigueur, et non de multiplier les droits d’entrée ». Le dirigeant ne souhaite pas d'ailleurs communiquer sur le montant du droit d'entrée et de la redevance.

Maine Automobiles lancera dans les prochaines semaines son site Internet www.opportunité-automobile.fr.

- A lire aussi "Auto Malin ou la promesse d'un nouveau pôle automobile"