Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé la liquidation judiciaire de la Comareg, éditeur du groupe d'annonces gratuites, "Paru Vendu", et d'Hebdoprint, son centre d'impression, qui emploient 1 650 personnes. Ces deux sociétés étaient intégrées dans le Groupe Hersant Media (GHM)
 

Selon les représentants du personnel, la liquidation judiciaire de ces sociétés employant plus de 1 600 personnes est la plus importante en France cette année.

La Comareg explique la liquidation par « la migration du marché des petites annonces sur internet et la crise économique qui a réduit l'ensemble des investissements publicitaires dans l'emploi, l'immobilier, l'automobile ». De fait, l'arrivée du site Leboncoin.fr a fait plonger les résultats du groupe. Le chiffre d'affaires de la Comareg a reculé, de 348 millions d'euros en 2008 à 227 millions en 2010. mais surtout, les résultats ont plongé dans le rouge en 2009, avec une perte nette de 30,9 millions d'euros, et les comptes non consolidés pour 2010 devraient révéler des pertes d'un même niveau.
 

La Comareg était en redressement judiciaire depuis le 30 novembre 2010. Hebdoprint avait fait l'objet d'une procédure de sauvegarde. Elles emploient respectivement 1 150 et 500 salariés, qui vont être licenciés. Un dernier plan de sauvegarde de l'emploi, lancé en février dernier pour sauver les sociétés, avait porté sur 758 suppressions de postes.
 

GHM a indiqué  n'avoir reçu aucune "offre recevable de reprise" de son pôle de presse d'annonces gratuites, composé des deux sociétés.