La société Vulog, qui entre « dans une phase d’accélération de sa croissance et de renforcement de son leadership sur un marché de la mobilité en pleine ébullition », annonce l’arrivée de Patrick Pélata comme administrateur. Ancien numéro deux de Renault, marque qu’il a rejoint en 1984 (jusqu’en 2012), et vice-président exécutif et chief automotive officer de Salesforce.com de 2012 à 2015, Patrick Pélata a créé il y a trois ans la société de conseil Meta Consulting LLC, dont il est le président.

« Vulog est à la fois un fleuron français de la tech et le leader mondial des solutions d'autopartage, avec, déjà, de grandes réalisations en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, commente Patrick Pélata. Je suis très heureux de contribuer à son expansion, ainsi qu'à la transformation des grandes villes du monde que leur technologie, puis l'arrivée des véhicules autonomes, permettront ».

« Son expérience exceptionnelle dans l’automobile et la tech, sa vision stratégique sur l’avenir du secteur automobile, ainsi que son engagement fort en faveur de l’émergence de nouvelles mobilités dans les villes constitueront des atouts précieux dans les prochaines phases de développement de la société », se félicite Grégory Ducongé, directeur général de Vulog. La société française, qui développe et exploite des services d’autopartage, accompagne entre autres le groupe PSA via Free2Move (Washington et Wuhan) et emov (Madrid et Lisbonne), les groupes Kia et Repsol à Madrid (service Wible) ou encore l’importateur du groupe VW en Belgique D’Ieteren, qui développe l’offre Poopy à Anvers.

Outre ses nouvelles fonctions d’administrateur de Vulog, Patrick Pélata s’est vu récemment confier par Emmanuel Macron une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules électriques et autonomes. Avec Xavier Mosquet, associé chez BCG et ancien conseiller de l'administration Obama, il prépare des propositions pour faire de la France un leader des nouvelles mobilités.