L'hybride est un type de motorisation éternellement en devenir sur le marché français. Cette solution technique a été choisie par 5,2% des automobilistes en janvier dernier (8077 ventes), contre 4,8% en janvier 2018. Une progression globale contenue, même si sur certaines catégories de véhicules, un début de mouvement est en train de s'opérer.

Parmi les 8077 hybrides immatriculés le mois dernier, 52% étaient des SUV et 41,2% des berlines. Soit l'inverse de ce qui s'était produit un an auparavant : 50,4% des immatriculations d'hybrides avaient été le fait d'une berline et 44,2% d'un SUV.
Les SUV hybrides à essence sont largement majoritaires dans le mix : 7841 véhicules, contre 236 hybrides diesels, surtout des Audi. Le segment M1 (compact) est celui où les 4x4 hybrides rencontrent le plus de succès, avec 8,8% des immatriculations.

Un succès toujours accaparé par la marque Toyota. Le C-HR a été le SUV hybride le plus vendu de France en janvier 2019, avec 1749 immatriculations (+15,9%), devant le Rav4 (589 ventes, changement de génération) et le Kia Niro (347 ventes, +22,6%).

Les ventes de SUV bimotorisés devraient prendre une autre dimension à compter de l'automne 2019 : Peugeot devrait logiquement commercialiser son 3008 en hybride rechargeable, et DS le DS7 Crossback affublé de la même technologie.