Avec la cession du groupe PGA à Emil Frey en milieu d’année 2017, Porsche Holding Salzburg a perdu des volumes (130 000 VN précisément) mais la filiale en a depuis récupéré à la faveur d’opérations de croissance externe, principalement localisées en Italie. Implanté dans 27 pays*, le groupe va conclure l’exercice 2018 avec un volume de vente de 735 400 véhicules neufs, en repli de 6,9% par rapport à l’exercice 2017 (789 800 unités).

Dans le cadre de ses activités d’importation (20 pays dont l’Autriche, les Pays de l'Europe centrale et orientale, la Colombie, le Chili, Singapour...), la filiale de distribution de Volkswagen s’attend à vendre 370 700 véhicules neufs. Pour l’activité retail (23 pays), le volume va se situer autour de 364 700 unités.

« Nous sommes parvenus à compenser plus de la moitié du volume perdu de voitures neuves suite à la vente du groupe PGA grâce à la performance accrue du marché et aux nouvelles acquisitions », commente Hans. Peter Schützinger, qui a remplacé l’an passé Alain Favey au poste de PDG de Porsche Holding Salzburg. En Chine, où six nouveaux points de vente ont été ouverts en 2018 sous l’impulsion de la filiale Porsche Automotive Investment China, le groupe entrevoit un volume de 34 200 véhicules neufs via 33 concessions.

La filiale de distribution de Volkswagen table sur un volume global de 213 000 véhicules d’occasion vendus en 2018, en repli de 17,1% (256 900 en 2017).

Porsche Holding Salzburg dénombre 451 concessions dans le monde, soit 24 de plus qu’en fin d’année dernière.

*Autriche, Europe occidentale et Europe du Sud-Est, Colombie, Chili, Chine, Malaisie, Singapour et Brunei.