A l’image d’Autodistribution (AD et Autoprimo), Groupauto (Top Garage et Garage Premier) et Agra (Proximeca et Point Repar), le groupe Precisium va déployer à son tour une deuxième enseigne de garage. Baptisé Garage & Co, ce nouveau réseau entend se positionner comme une alternative à Precisium et se veut différent des autres réseaux complémentaires, qui ont adopté une approche à la carte. Plus léger, il promet « l’essentiel, rien que l’essentiel » grâce à un « partenariat commercial clair, formalisé dans le cadre d’un concept au contenu simple à déployer par le distributeur et à mettre en place pour le réparateur ».

 Ce contenu propose l’accès à l’offre Tech’in et Exopro, le catalogue électronique Precisio Light, une boutique en ligne pour passer les commandes ou encore trois campagnes promotionnelles annuelles et des supports PLV pour animer le point de vente. L’adhésion à Garage & Co requiert un investissement de 300 euros pour la signalétique et une cotisation mensuelle de 42€/mois, un positionnement prix compétitif au regard des 198€ mensuels déboursés par un garage Precisium. A titre de comparaison, un réparateur Garage & Co pourra escompter un chiffre d’affaires compris entre 250 000 à 300 000 euros, avec 3 personnes en moyenne, contre 500 000 à 600 000 euros pour un Precisium (5 à 6 personnes).

Les réparateurs sans panneau et les MRA sous enseigne constructeur dans le viseur



Selon Precisium Groupe, ce n’est pas tant le contexte concurrentiel que le besoin exprimé des distributeurs et l’opportunité de toucher une nouvelle cible qui ont conduit à la création de ce nouveau réseau de réparation. En 2015, sur les 14 300 MRA répertoriés sur le marché français, 47,2 % d’entre eux (environ 6 750) n'avaient pas de panneau.« Cela ne signifie pas pour autant qu’ils refusent absolument de rejoindre un réseau, c’est juste qu’ils n’ont pas trouvé une offre qui répondait à leur besoin, confie Florence Galisson, directrice générale de Precisium-Gefa. A mesure que le marché évolue, sous l’impulsion notamment du digital ou encore des véhicules connectés, et que la concurrence s’accroit, nous voyons que leurs réflexions changent et qu’ils s’interrogent ». Le groupement entrevoit donc un potentiel considérable auprès des acteurs indépendants sans panneau mais entend bien attirer également les « déçus » des réseaux constructeurs.


Potentiel de 200 adhésions en un an



Par ailleurs, cette nouvelle enseigne devrait trouver écho auprès de certains « petits » réparateurs Precisium. « Cette segmentation de nos offres réseaux intervient au bon moment car tous nos réparateurs ne s’inscrivent plus dans la même dynamique. Le concept Precisium est notamment peut-être devenu trop lourd pour certains d’entre eux. Aussi, nous préférons qu’ils basculent vers Garage & Co plutôt que de les perdre », confie Sandra Henric, responsable réseaux de réparation. « De plus, tous nos distributeurs de pièces ne sont pas organisés et structurés pour animer un réseau premium », soulève Eric Girot, directeur général Alliance Automotive Group.

Les deux enseignes de réparation pourront être amenées à cohabiter sur un même territoire, ce qui devrait se révéler bénéfique pour le distributeur.
« Quand un garage fait son entrée dans le réseau Précisium, le distributeur voit son chiffre d’affaires grimper de 30 % la première année », rappelle Sandra Henric. Le groupement a déterminé un potentiel de 150 à 200 réparateurs Garage & Co d’ici un an. Le lancement est prévu en avril.