La théorie et la pratique. Selon le "Baromètre IPSOS Les Français et la mobilité électrique" dévoilé par l'association Avere et Mobivia, "l'arrivée des véhicules électriques en occasion est un nouveau levier : 64% des clients potentiels se disent prêts à acheter sur ce marché".

Le marché du Véhicule électrique (VE) d'occasion est embryonnaire à l'heure actuelle : les transactions de VE ont représenté 0,1% du marché au premier semestre 2018, soit autant qu'un an auparavant. Pour autant, les volumes vendus ont crû. Ce sont 5054 voitures dites propres qui ont trouvé un nouveau propriétaire durant les six premiers mois de l'année, soit une progression des ventes de 39,3%.

Un marché logiquement dominé par les transactions de Renault Zoe : 49,5% des occasions électriques vendues en 2018 étaient des Zoe, contre 42,2% au premier semestre 2017. Non contente d'être la voiture électrique la plus vendue de France, la Zoe est aussi la seule à bénéficier d'un label ad hoc émanant de son constructeur : 887 Zoe sont aujourd'hui proposées sur une page Internet spécifique de Renault Occasion.

Deuxième VE le plus fréquemment revendu, la BMW i3 : 360 unités enregistrées au premier semestre, tandis qu'en troisième position arrive la Nissan Leaf, avec 345 ventes. Si l'on ajoute les deux générations de Leaf présentes sur le marché de l'occasion, la Nissan passe devant la BMW avec 458 unités revendues. Le quatrième véhicule électrique le plus fréquemment vu sur le marché de l'occasion est une surprise : la Peugeot ion, avec 351 ventes. Ce véhicule, qui n'a de français que le nom, est nettement plus diffusé que les Citroën C-Zéro et Mitsubishi i-Miev, qui lui sont pourtant totalement identiques.

Dans le détail des tranches d'âge, on peut percevoir un léger vieillissement du coeur du marché. La tranche la plus plébiscitée est celle des VO de 2 à 5 ans (46% des transactions), soit 9 points de plus qu'au premier semestre 2017.

  2018 (S1) 2017 (S1)
-1 an 1551 1450
1 à 2 ans 774 697
2 à 5 ans 2325 1342
5 à 10 ans 385 118
10 ans et + 19 21
Total 5054 3628

Les ventes de véhicules électriques d'occasion ont représenté 33,7% des immatriculations de VE neufs, au premier semestre. Voilà un an, la proportion était de 25,7%.