Alors qu’il a décidé de fermer son site de Saint-Ouen, PSA vient d’annoncer une autre terrible nouvelle : la fermeture de son site Peugeot d’Hérimoncourt, près de Montbéliard. Les syndicats auraient été prévenus le mercredi 6 février 2019 par la direction selon Les Echos qui a révélé l’information. Cette annonce sera sans nul doute mal vécue parce qu’elle concerne environ 200 salariés. Pour Saint-Ouen, il s’agit de quelque 320 employés. Le constructeur proposera donc un plan de départs volontaires, de formation ou un reclassement interne. 

>> A lire aussi PSA Saint-Ouen : projet d'accord sur les salariés validé

Le site Peugeot du Doubs est historiquement connu pour le recyclage de pièces et ce, depuis 1833. Cette activité sera donc transférée sur le site de Vesoul, à environ 80 km. Le groupe automobile entend regrouper toutes ses activités de recyclage sur un seul lieu alors qu’avant, des va-et-vient se produisaient sans cesse entre Hérimoncourt et Vesoul concernant le reconditionnement des moteurs. Rappelons que PSA a créé la Business Unit Circular Economy Aftermarket, dans le but de se développer sur le marché de l’économie circulaire en après-vente. Il souhaite ainsi tripler le chiffre d’affaires d’ici à cinq ans mais aussi, réaliser de fortes économies financières et environnementales grâce à cette nouvelle activité.
>> A lire aussi Economie circulaire : PSA crée une unité dédiée à l'après-vente