« Nous souffrons d’un déficit de notoriété », reconnaissait sans ambages Frédéric Lecroart, responsable de la plateforme carventura.com, dans nos colonnes à l’orée de l’été. Il ajoutait aussi que la présence de PSA dans l’actionnariat était « un gage de stabilité, de vision à long terme et d’ambition ».

La preuve par l’exemple et Carventura va bénéficier de sa première grande campagne de publicité. Quatre spots sont visibles sur les médias numériques (notamment YouTube, et Facebook via une campagne nationale), et le seront ensuite dans les salles de cinéma à partir du 4 novembre, avant leur déclinaison à la télévision au premier trimestre 2019.

Cet investissement est naturellement une réponse au déficit de notoriété évoqué par Frédéric Lecroat, surtout dans un domaine où la confiance est une pierre de touche essentielle. Les films, plutôt orientés CSP+ et prenant soin d’impliquer des hommes et des femmes, mais pas nécessairement en milieu urbain, exploitent des ressorts assez convenus qui correspondent à la volonté de plaire au plus grand nombre.

On notera que le les films mettent en avant la marque carventura.com et ne font pas référence au groupe PSA (pas même en mention visuelle, en l’état).