PSA l’avait affirmé il y a trois ans, il veut devenir « un constructeur automobile mondial à la pointe de l’efficience, fournisseur de services de mobilité de référence ». Son plan Push to Pass, initié en 2016, était alors la clé de cette nouvelle vision industrielle. Mais en 2019, il s’agit de passer à la vitesse supérieure et ainsi renforcer la seconde phase de sa stratégie d’ici à 2021.

116 lancements d'ici à 2021

En se positionnant face aux sept mega-tendances que sont la divergence des marchés, le partage, l’énergie et environnement, la connectivité, l’autonomie, le digital et l’évolution du parcours client, le groupe PSA a pour ambition parallèle d’augmenter ses ventes de 50% hors d’Europe d’ici à 2021. Et, de conquérir de nouveaux territoires : Peugeot en Amérique du Nord, Citroën en Inde et Opel en Russie. Il souhaite également renforcer sa marque DS à l’international. PSA compte booster la croissance de ses marques (un fort pic est attendu sur les véhicules utilitaires notamment) par le biais de trois axes de travail majeurs, renforcés pour la deuxième phase du plan.

« Nous allons poursuivre notre transformation darwinienne et aborder chaque challenge comme une opportunité pour faire la différence avec nos concurrents. [...] La poursuite de l’amélioration de nos coûts et notre quête permanente d’efficience restent au cœur de cette nouvelle étape de notre plan », souligne Carlos Tavares, PDG de PSA.

Le premier, nommé Core Model Strategy, prévoit 116 lancements d’ici à 2021, dont de nouveaux concepts « faisant baisser l’âge moyen de la gamme à 3,5 ans, un des leviers du pricing power des marques », rappelle le groupe.

Augmenter d'un tiers les ventes VO hors Europe

Pour le Core Technology Strategy, la transition énergétique sera un pan primordial dans le Push to Pass nouvelle génération puisque l’électrification des gammes devrait atteindre 50% de l’offre d’ici à trois ans. L’objectif du constructeur et de parvenir à un objectif de 100% en 2025. Le véhicule autonome poursuivra aussi sa route avec le développement des Adas dont l’équation coût/valeur d’usage sera le leitmotiv.

Le troisième axe de travail, Core Mobility Strategy, constitue le déploiement international de Free2move, sa marque de mobilité mais aussi le renforcement dans l’après-vente du côté du multimarque équipementier et de l’économie circulaire. PSA souhaite porter l’activité des véhicules d’occasion avec pour ambition d’accroître d’un tiers ses ventes et transactions hors Europe (à lire PSA passe à la vitesse supérieure sur le marché de l'occasion en Chine). La pièce de rechange, le VO ou encore la réparation sont de forts relais de croissance pour le groupe, qui estime avoir fait des progrès continus et amélioré la satisfaction client grâce à ces activités.