Les démolisseurs auront-ils droit à un Noël avant l'heure ? Les professionnels du recyclage automobile ont déjà reçu une petite surprise le 20 décembre en lisant le Journal Officiel. Selon l'arrêté "fixant les critères de sortie du statut de déchet pour les objets et produits chimiques ayant fait l'objet d'une préparation en vue d'une réutilisation", les pneumatiques "sous statut de déchet couverts par le code Pneu hors d'usage" ne sont plus voués à la benne. Vérifiés et dûment préparés par des professionnels, les enveloppes sont désormais des produits aptes à avoir une seconde vie, en France ou ailleurs.

Cet arrêté vient résoudre en partie un vieux problème pour les démolisseurs : tout ce qui est issu d'un véhicule hors d'usage est officiellement un déchet, ce qui empêche notamment toute exportation de pièces d'occasion. Les pneus ne sont désormais plus frappés de cette interdiction, ce dont les professionnels ne se plaindront sans doute pas : en 2017, selon l'Ademe, le nombre de pneus revendus en occasion a grimpé de 3,9%.

Le CNPA attend toutefois la parution d'un décret de même nature, spécifique aux pièces issues des VHU. Promis depuis des années, celui-ci n'a toujours pas été publié à ce jour.

Un autre arrêté devrait lui aussi être imminemment publié : il officialisera l'entrée en vigueur des contrôle de pollution renforcés au contrôle technique au 1er juillet 2019.