Les salariés de Renault pourront conforter leur épargne. Le conseil d'administration de Renault avait décidé le 15 février 2018 le principe d'une opération d'actionnariat salarié par cession d'un maximum de 1 400 000 actions Renault cédées par l'Etat à Renault.

Cette décision se concrétise et le constructeur vient d'en préciser les modalités.

Ces actions réservées aux salariés représentent 10% des titres cédés par l'Etat au secteur privé.

Cette opération est réservée aux salariés qui justifient d'une ancienneté d'au moins 3 mois dans l'effectif de l'entreprise, de l'une de ses filiales françaises ou de certaines de ses filiales étrangères détenues majoritairement directement ou indirectement.

Un plan d'épargne de groupe


Elle s’adresse également aux retraités, ainsi qu'aux anciens salariés qui justifient d'un contrat ou d'une activité rémunérée d'une durée accomplie d'au moins cinq ans avec l'entreprise ou ses filiales françaises, qui sont adhérents d'un plan d'épargne d'entreprise. L'opération se déroulera dans 10 pays.


Les actions offertes sont des actions ordinaires, cotées sur Euronext Paris (Compartiment A), portant jouissance courante. Etant acquises dans le cadre d'un plan d'épargne de groupe, elles seront soumises à une période de détention obligatoire de 5 ans, s'achevant le 31 mai 2023, sous réserve des cas de déblocage anticipés prévus par la réglementation.

Les droits de vote seront exercés directement par les actionnaires ou porteurs de parts.
Le prix de cession des actions devrait être fixé le 7 septembre 2018. La période de souscription s'étendra du 18 septembre au 2 octobre 2018. La livraison des actions interviendrait le 7 novembre 2018 au plus tard.