General Motors annonce la signature d'un accord pour la vente de Saab à un consortium conduit par le fabricant suédois Koenigsegg Automotive.
Selon le protocole d'entente, cette cession se traduit par un engagement de financement à hauteur de 433 millions d'euros de la Banque européenne d'investissement qui sera garanti par le gouvernement suédois. Selon un communiqué, "une aide supplémentaire sera apportée par GM et Koenigsegg Groupe AB pour financer les opérations de Saab ainsi que ses programmes d'investissement produit". Cette vente dont le montant n'a pas été divulgué, devrait être conclue d'ici la fin du troisième trimestre.

 

Saab emploie 3.400 personnes en Suède. La marque a représenté seulement 1,1% des ventes mondiales de GM l'an passé en échouant sous la barre des 100.000 véhicules vendus, avec 93.295 unités, soit son niveau de production de 1990, contre 133.000 deux ans auparavant. Saab a affiché une perte nette de 270 millions d'euros en 2008.

Koenigsegg a été fondé en 1994 et produit des voitures de sport de luxe (une vingtaine de véhicules en 2008, à plus d'un million d'euros chacun).