Volkswagen Group China, JAC et Seat ont signé le 28 novembre 2018 un nouvel accord visant à « accélérer le développement de la mobilité électrique en Chine ». La coentreprise JAC Volkswagen, qui prévoit le développement d’une plate-forme de véhicules électriques, accompagnera le lancement ou plutôt le retour de la marque espagnole sur le marché chinois d’ici à 2021.

« Seat est appelée à jouer un rôle de premier plan dans la mise en œuvre des initiatives de l'accord. Les produits qui seront fabriqués sur la plate-forme de véhicules électriques alimentés par batterie, répondront aux besoins de mobilité électrique des clients chinois », indique le groupe Volkswagen dans un communiqué. La construction du centre de R&D JAC Volkswagen débutera à la fin de l’exercice 2018. Il se concentrera sur des domaines tels que la connectivité, la conduite autonome et d'autres orientations stratégiques futures.

« Cet accord avec Volkswagen Group China et JAC nous permet de faire progresser le développement stratégique pour introduire la marque Seat en Chine et de franchir une nouvelle étape dans la stratégie de mondialisation de l’entreprise. La Chine est le premier marché en matière de véhicules électriques et Seat veut contribuer à renforcer cette technologie afin de répondre aux besoins des clients et de favoriser une mobilité toujours plus durable », commente Luca de Meo, président de Seat.