La plus tchèque des marques du groupe Volkswagen a réalisé un premier semestre exceptionnel sur le marché français : 16 227 véhicules neufs vendus, un résultat en hausse de 21,7% par rapport au premier semestre 2017. Un niveau de ventes jamais vu grâce au succès de l'ensemble de la gamme : tous les modèles sont orientés à la hausse, exceptions faites de ceux destinés à s'arrêter dans les prochaines semaines.

Surtout, Skoda a pu notamment compter sur les livraisons de Karoq (2114 immatriculations) et de Kodiaq (1941 ventes, +59,9%) pour augmenter son volume global.

Mais Skoda est en pleine lumière depuis le 7 juillet pour une autre raison : la marque est partenaire du Tour de France. L'épreuve cycliste, qui s'achèvera le 29 juillet prochain à Paris, requiert en effet un certain nombre de véhicules pour les organisateurs, équipes, invités, etc. Environ 200 autos ont été mises à disposition du Tour cette année :
"Ce sont essentiellement des versions Combi (breaks) car les acteurs du Tour de France ont besoin d'emmener des gens, du matériel, bref, il leur faut une capacité de chargement intéressante" indique Skoda France.
Les véhicules sont essentiellement des Octavia et des Superb Combi, la Fabia étant un peu juste eu égard aux besoins de la caravane du Tour. Outre les classiques berlines, Skoda profite aussi de l'opportunité de l'épreuve cycliste pour mettre en avant son dernier né, le SUV Karoq.

Le Tour de France sert aussi de support de communication à quelques rares concessionnaires chaque année : "Lorsque c'est possible, nous prévoyons des activations" reprend Skoda France. Trois concessionnaires Skoda, peu ou prou situés sur le tracé du Tour, vont avoir la possibilité d'emmener clients et prospects au plus près des coureurs, c'est à dire sur les villages départ ou arrivée des étapes...