Le constructeur hollandais Spyker vient d'être vendu à un fonds d'investissement américain, North Street Capital, pour la somme de 32 millions d'euros selon des informations recueillies par le Financial Times. Spyker, qui produit des voitures de sport plutôt élitistes, appartenait jusque-là à Swedish automobile, qui est la holding propriétaire de Saab. Cette vente ne concerne donc pas Saab directement... ou presque : "L'argent  qui va être récupéré va permettre de rembourser un peu les dettes" du constructeur suédois, fait tout de même savoir Saab France.
La vente de Spyker à ce fonds d'investissement intervient presque comme un pied de nez à l'homme d'affaires russe Vladimir Antonov, qui avait tenté de racheter la marque un peu plus tôt dans l'année. Selon le Financial Times, Spyker n'est de toute façon pas une marque rentable : 36 voitures auraient été vendues en 2009 (selon le quotidien économique) et seulement 3 l'an dernier en Europe, selon L'argus.