Désormais connu et reconnu à Lyon, dans le Rhône, voire même au-delà depuis le versement d'une prime exceptionnelle à ses collaborateurs en 2017, Starterre entend désormais se faire un nom à Chambéry. Implanté dans la ville depuis 2005, via l'enseigne Chambéry Motors, spécialisée dans la vente de VO à particulier, le négociant y opérera à partir de mai 2019 sous ses propres couleurs, via une annexe de 7 500 m2 qui proposera un stock de 200 véhicules. Celle-ci sera située à l’entrée de la zone industrielle de Voglans (au nord de la ville), le long d’un axe routier important en direction du lac du Bourget, de l’aéroport ou encore d’Aix-les-Bains. En 2018, Chambéry Motors avait représenté un volume de 1 500 véhicules. « Nous ambitionnons de tripler très rapidement ce chiffre compte tenu de la visibilité du site », informe Olivier Grange, vice-président de Starterre.

Au deuxième trimestre 2019, à Saint-Fons, la société finalisera le rachat d'entrepôts, situés à proximité de son site principal. Les 4 000 m2 récupérés permettront d'y implanter un atelier ainsi qu'un second showroom pour la vente. Ce projet devrait sortir de terre en 2020.

A terme, l'atelier actuel sera fermé et laissera place à un nouveau bâtiment de trois étages, qui accueillera un showroom, des bureaux, des salles de formation... « Nous venons de concrétiser deux années de forte croissance qui nous obligent aujourd'hui à restructurer l'entreprise, que ce soit au niveau des process, des ressources humaines que des zones de stockage », soulève Olivier Grange.

En 2018, Starterre a commercialisé 25 000 voitures, soit une croissance de 40% par rapport à 2017 (qui était déjà un exercice en nette progression), et réalisé un chiffre d'affaires de 430 millions d’euros. La société emploie 130 personnes.