Le spécialiste de la télématique revendique à ce jour 40 000 véhicules équipés en France (VP et PL) et 2 600 clients issus des secteurs du BTP, du bâtiment, de la maintenance et des secteurs publics. Les groupes SNCF, Eiffage ou encore Veolia comptent parmi ses principaux clients. A travers ce dernier, Suivideflotte.net fournit des données à la métropole de Lyon, dans le cadre du projet Lyon Smart City. La société est également interfacée depuis deux ans avec Lille Métropole et depuis 2018 avec Cap Atlantique, deux autres « smart cities » qui misent sur l'open data pour améliorer, entre autres, la qualité des services et l’organisation de la ville.

Ce partage d’informations s’inscrit plus largement dans le volet « connecteurs », identifié par Suivideflotte.net comme un axe de développement majeur pour les prochaines années. En effet, d’ici trois ans, le spécialiste de la télématique se fixe pour ambition de mettre un connecteur en place pour 50% de ses clients. Un connecteur assure le partage automatique d’informations entre des logiciels et des solutions (de ressource humaine, de gestion...), ce qui doit assurer un gain de temps pour l’entreprise.

Une appli pour l’état des lieux des véhicules


En 2019, la société tourangelle va également s’atteler au développement de ses applications smartphone à destination des exploitants, des gestionnaires de parcs et des conducteurs. Pour ces derniers, Suivideflotte.net propose désormais l’option aide à la conduite (3,5€ par mois), qui permet de les prévenir d’un danger à venir (virages et stop dangereux, vitesse trop élevée...).

Les gestionnaires de parcs peuvent désormais utiliser l’application Suiviparc, qui permet d’établir un état des lieux rapides d’un véhicule avec son smartphone. Une fois le véhicule identifié (en prenant en photo la plaque d’immatriculation), elle permet de le photographier sous quatre angles. « La traçabilité qui en découle permet de diminuer la quantité des petites sinistralités », conclut Suivideflotte.net.