Le contre-ordre a été publié le dimanche 10 mars. Tesla, qui avait annoncé son intention de fermer de nombreux points de vente dans le monde, va finalement en garder plus qu'escompté : "Quelques boutiques situées dans des endroits stratégiques, qui avaient été fermées en raison d'une faible fréquentation, seront rouvertes, mais avec un effectif réduit" a fait savoir le constructeur américain.
Celui-ci précise encore que "20% de nos sites sont en cours d'évaluation" afin de savoir s'il est opportun de les conserver ou non. Enfin, concernant les 10% de boutiques effectivement fermées, Tesla souligne le fait qu'elles "auraient été fermées de toute façon" car le public ne s'y pressait guère.

Conséquence de cette nouvelle décision, Tesla "a besoin d'augmenter le prix des véhicules de 3% en moyenne dans le monde" explique la marque. La hausse touchera tous les modèles, à l'exception de la Model 3 d'entrée de gamme, qui coûte 35 000 $ aux Etats-Unis, mais qui n'a encore été vue nulle part, de la Californie en passant par l'Europe ou l'Asie.

Tesla prévient en outre qu'en dépit du maintien d'un tissu commercial plus dense que prévu, les commandes de véhicule se feront en ligne. Les vendeurs de la marque montreront aux clients comment procéder sur leur smartphone.