Depuis le 1er janvier 2019, Thierry Koskas devait assurer la direction de Renault Sport Racing, mais son départ du groupe vient d’être annoncé. Une surprise relative dans la mesure où sa nomination dans l’univers de la compétition ne semblait pas être la promotion la plus évidente au regard de son récent parcours au sein du groupe. 

Né en 1964 et diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole des Mines de Paris, Thierry Koskas rejoint Renault en 1997, en charge du projet « Nouvelle Distribution ». En 1998, il est nommé directeur de la succursale de Renault London City Branch et en 2000, directeur général de Renault Hongrie. En 2002 il rejoint le siège comme directeur des prévisions et de la programmation.
En 2006, il devient directeur commercial de la région Asie-Afrique et en 2009, directeur du programme véhicule électrique, où il a mené le développement de la gamme actuelle des véhicules zéro émission. Il prend ensuite la direction de Renault en Argentine de 2012 à 2015, avant d’être promu directeur commercial du Groupe Renault (et membre du Comité exécutif) début 2016.

Finalement, c’est Jérôme Stoll qui reste à la tête de Renault Sport Racing, avec Cyril Abiteboul, directeur général, indique le groupe sur son compte Twitter, sans donner plus de précisions.