Les groupes PSA et Toyota ont annoncé qu’ils allaient « ouvrir un nouveau chapitre de leur partenariat long terme en Europe ». Un chapitre qui va s’écrire en deux épisodes. Le premier concerne le renforcement de leur collaboration sur le marché des véhicules utilitaires. Une collaboration qui a débuté en 2012, avec la fabrication du Toyota Proace dans l’usine de PSA à Hordain.

A compter de la fin de 2019, le groupe français fabriquera dans son usine espagnole de Vigo une fourgonnette pour le compte de Toyota. Baptisé C-Van, ce véhicule sera commercialisé en Europe. Il partagera les mêmes chaînes de montage que les Citroën Berlingo, Peugeot Partner et Opel Combo, dont les nouvelles versions viennent tout juste d’être lancées en France. Les Citroën C4 SpaceTourer, Citroën C Élysée et Peugeot 301 sont également fabriqués à Vigo. En 2017, 434 000 véhicules sont sortis de l’usine espagnole.

« L’objectif de cette collaboration étroite est, pour les deux entreprises, de tirer parti de leurs atouts respectifs pour proposer des véhicules utilitaires légers compacts et utilitaires légers de taille moyenne en Europe, en optimisant leur développement et les coûts de production. Toyota participera au développement et aux investissements industriels relatifs à la prochaine génération de véhicules utilitaires légers », informent les deux groupes dans un communiqué.

Longtemps absent du marché des véhicules utilitaires en Europe, Toyota s’appuiera donc sur deux modèles en 2020. Aucun projet n’a été à ce jour annoncé concernant son incursion sur le segment des fourgons lourds.

PSA se désengage de l'usine de Kolin


Usine PSA Toyota Kolin
L'usine de Kolin est située à 60 km de Prague, en République-Tchèque
Le deuxième chapitre concerne la rupture d’un partenariat. À compter de janvier 2021, l’usine Toyota Peugeot Citroën Automobile (TPCA), située à Kolín en République Tchèque, sera détenue entièrement par Toyota. Il est toutefois indiqué qu’elle « continuera de produire la génération actuelle des modèles du segment A des deux groupes ». Ce site industriel, né de la coentreprise entre les deux groupes (à 50-50), produit depuis 2005 les Peugeot 108, Citroën C1, Toyota Aygo (segment A). En 2017, 199 000 unités ont été fabriquées pour les trois marques.

« L’accord de joint-venture signé en 2002 par PSA et Toyota comprend une clause permettant à chacun des partenaires de revoir sa participation dans le capital. L’usine deviendra une filiale et viendra s’ajouter aux sept autres sites de production du groupe japonais en Europe. Toyota entend maintenir la production et l’emploi dans l’usine de Kolín à l’avenir », souligne le constructeur nippon.