L'argumentaire du projet de loi de finances 2019 le répète plusieurs fois. Le malus est obligé de bouger chaque année "en vue d'améliorer son efficacité et de l'adapter tant aux évolutions du comportement à l'achat des consommateurs qu'aux évolutions techniques des constructeurs" !

Comme annoncé par le précédent ministre de la Transition écologique, le malus édition 2019 verra son seuil de déclenchement abaissé de 3 grammes. Ainsi, les véhicules neufs seront redevables d'une taxe dès lors qu'ils émettront 117 g/CO2/km, contre 120 g à l'heure actuelle. Toutefois, deux choses ne changeront pas. Le malus minimal sera toujours de 50 €, le malus maximal sera toujours de 10 500 €, il s'appliquera encore aux véhicules émettant 185 g de CO2 et plus.

L'exécutif a beau se soucier des comportements des consommateurs, il explique cependant pourquoi le malus a encore besoin d'un tour de vis : "Le niveau de recettes attendu pour 2019 est prévu à hauteur de 570 M€ (...) Ce niveau de recettes pour 2019 permettra notamment de financer la prime à la conversion..." Toujours selon l'argumentaire fourni, le durcissement du malus permettra de dégager 31 M€ de plus que si le système restait en l'état l'an prochain.

Le gouvernement s'étonne enfin du rendement du malus 2018 : "Le niveau de recettes attendu est très nettement supérieur à celui initialement prévu en loi de finances 2018 (388 M€)" indique t-il dans le projet de loi.
A n'en pas douter, effectivement. D'après les toutes dernières observations des statisticiens du ministère de la Transition écologique, ce sont 37,7% des achats de véhicules neufs qui ont donné lieu à un malus au mois d'août dernier. Soit un bon de 20 points (17,7%) par rapport à août 2017. Enfin, selon des calculs de L'argus, le malus a rapporté 262,4 M€ au premier semestre 2018. Ce qui signifie que 67,6% de l'objectif financier a été atteint en l'espace de 6 mois seulement...

Avant de devenir définitifs, les malus et leurs montants doivent encore validés par le Parlement.

Taux d’émission de CO2 (g/km) Tarif de la taxe 2018 (€) 2019 (€)
Inférieur ou égal à 116 0 0
117 0 50
118 0 55
119 0 60
120 50 65
121 53 70
122 60 75
123 73 90
124 90 113
125 113 140
126 140 173
127 173 210
128 210 253
129 253 300
130 300 353
131 353 410
132 410 473
133 473 540
134 540 613
135 613 690
136 690 773
137 773 860
138 860 953
139 953 1050
140 1050 1153
141 1153 1260
142 1260 1373
143 1373 1490
144 1490 1613
145 1613 1740
146 1740 1873
147 1873 2010
148 2010 2153
149 2153 2300
150 2300 2453
151 2453 2610
152 2610 2773
153 2773 2940
154 2940 3113
155 3113 3290
156 3290 3473
157 3473 3660
158 3660 3853
159 3853 4050
160 4050 4253
161 4253 4460
162 4460 4673
163 4673 4890
164 4890 5113
165 5113 5340
166 5340 5573
167 5573 5810
168 5810 6053
169 6053 6300
170 6300 6553
171 6553 6810
172 6810 7073
173 7073 7340
174 7340 7613
175 7613 7890
176 7890 8173
177 8173 8460
178 8460 8753
179 8753 9050
180 9050 9353
181 9353 9660
182 9660 9973
183 9973 10290
184 10290 10435
185 et plus 10500 10500