Le 11 juin, le groupe vendéen Toys Motors créé par Ronan Chabot (10 concessions Toyota, 2 concessions Lexus, 1 Porsche) a, en effet, inauguré, à La Rochelle, en présence de Michel Gardel, président de Toyota France, la première “concession verte” d’Europe.

 

Sur un terrain de 2 hectares, en bordure de la quatre-voies, au sud de la ville, elle intégrera les critères environnementaux les plus exigeants, ceux de la norme anglo-saxonne “Bream”, plus draconienne que la norme française HQE (haute qualité environnementale). Ronan Chabot, et initiateur, en mai 2007, de ce projet qu’il a présenté à la marque, a énuméré les performances attendues des équipements les plus innovants : deux fois d’énergie produite que consommée, économie de -30% sur les consommations d’éclairage, de -10% sur la climatisation, -50 % en chauffage, émissions de CO2 réduites de 60 %...

Si cette dimension écologique s’inscrit dans la démarche environnementale globale et constante de Toyota, du “puits à la roue”, “l’éco-concession” amorce aussi une nouvelle ère de la distribution automobile. Pour redonner de la vitalité au métier «de plus en plus difficile, à la rentabilité de plus en plus faible», Ronan Chabot veut «abandonner l’esprit de garage et réinstaurer du rêve, des rayons de soleil» dans ces concessions d’un type nouveau.

 

 

D’abord, elles regrouperont les panonceaux. Ensuite, ces «aires de marques» ajouteront aux traditionnels services automobiles des espaces ludiques, des points de restauration. Le PDG vendéen les entrevoit comme des «petits Disneyland automobiles» dans lesquels il imagine les enfants prononçant le mot “Toyota” avec la même magie que celle qu’engendre Mickey ou Minnie. Site-pilote européen, laboratoire, l’éco-concession charentaise sera duplicable. Pas forcément à l’identique, a indiqué Michel Gardel : «Dans la mesure où cette réalisation représente un surcoût de 10 %, nous subordonnerons les caractéristiques de chaque création à sa localisation, son climat, aux matériaux locaux, à l’évolution des coûts, aux nouveautés et innovations».